#Jazz et #politique : Nina Simone de la révolte à la rage

Grande prêtresse du jazz vocal et figure emblématique de la campagne des droits civiques afro-américains, dans les années 60, Nina Simone écrivait des chansons comme certains prenaient les armes. Celle qui fréquentait assidument Martin Luther King Jr. n’a jamais prônée la non-violence dans la lutte pour l’Egalité des droits du peuple noir dans une Amérique ségrégationniste. Son Arme politique. Sa musique gospel, blues, soul, Jazz ; cette étiquette « Jazz » qu’elle haïssait parce qu’inventée par les Blancs pour identifier les Noirs.

Suite →

Ecrit par Lawrence Damalric
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com