#LiveReport : Deux soirées au Jazz à Domergue

On continue de l’appeler Jazz à Domergue même si cette année ce festival de jazz cannois a été déconfiné entre port et Croisette sur ce lieu magique qu’est le Terrasse du Palais des Festivals. Le Jazzophone a délégué son reporter-photographe aux deux dernières soirées. Deux trios, deux jazz très différentes et deux enthousiasmes unanimes. Mathias Levy trio et Herman Parisien Costa trio.

Suite →

Ecrit par Jacques Lerognon

#LiveReport : Nice Jazz Summer Sessions

Liz McComb

L’équipe du Jazzophone était en nombre pour ces premières sessions d’été du Nice Jazz Festival, en ce 17 juillet. La scène du Théâtre de Verdure a été rallongée pour accueillir l’orchestre philarmonique de Nice qui accompagne en ouverture  la chanteuse américaine Liz McComb. La partie du public a, elle aussi, été aménagée pour respecter les règles sanitaires en vigueur. Très bel espace arrangé façon jazz club, fauteuils blancs, confortables, petites tables et poufs à distance réglementaire. On est moins nombreux certes, mais fort bien installés.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

# LiveReport & Chronique: Manu Carré Electric Five « City Traffic »

width=

C’est la Cave Romagnan que le saxophoniste Manu Carré et ses hommes avaient choisie pour présenter le troisième album de leur groupe Electric Five. Entouré de ses fidèles comparses Auriélien Miguel, guitare, Florian Verdier, claviers, Nicolas Luchi, basse électrique et Félix Joveniaux, batterie, Manu Carré et son groupe emplirent l’espace réduit, vu la taille de l’orchestre, du célèbre « Bar à Jazz » niçois pour nous présenter leur troisième opus, le bien nommé « City Traffic ».

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Chronique : Pierre Marcus « Following the right way »

Troisième opus pour Pierre Marcus, et après les deux beaux coups d’essai de ses deux premiers albums, « Longue attente » et « Pyrodance » qui furent très appréciés, arrive son troisième effort, « Following the right way », et  le 1er au titre en anglais qui démontre une volonté certaine d’internationalisation de la part du jeune et doué musicien qu’est PierreSuite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Culture : Les Mots qui Swinguent : Yves Buin raconte « You go to my head »

Imaginez un morceau de musique qui serait un point de convergence de diverses existences. Quelle vision originale ! Les paroles de You Go To My Head, standard signé par John Frederick Coots et Haven Gillespie, ne sont pas d’une facture exceptionnelle, loin de là. Mais le morceau a joué un rôle dans la vie de deux artistes majeurs du XXe siècle : le trompettiste et chanteur Chet Baker et l’écrivain Jack Kerouac. Suite →

Ecrit par Yael Angel

#Jazz & #Peinture : Ben, le blues, la jazz, le désir, la vie

A l’heure où ces lignes s’écrivent, la grande rétrospective (qu’il ne souhaitait pas comme telle) de l’artiste helvético-niçois s’ouvre au chantier 109, dans les anciens abattoirs de la Ville de Nice. Une exposition du passé, mais également du présent et de l’avenir, avec l’invitation de nombreux artistes et amis qui ont partagé son parcours, ainsi que de jeunes créateurs. Suite →

Ecrit par Benjamin Grinda

#Chronique : Sarah Lancman « Parisienne »

Après son interlude italien « Intermezzo » en compagnie de Giovanni Mirabassi,  disque dont vous avions déjà dit tout le bien que nous en pensions, Sarah Lancman revient à ses racines parisiennes comme le titre l’indique avec ce bel album bilingue français/anglais, composé uniquement de titres originaux, à l’exception d’une reprise dEdith Piaf, l’immortel « Hymne à l’amour » et d’une autre de Charles Aznavour « Parce que ». Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone