#Interview : Hugh Coltman, un corps qui chante

Une voix désormais reconnaissable, mais plus encore sur scène, comme une baguette magique elle donne l’ordre au reste du corps de se mouvoir, les doigts se tordent, le torse se gonfle, les genoux se regardent, les pieds lissent le parquet, on sent très vite la force du texte. C’est toute cette émotion, cette sensibilité que Hugh Coltman envoie au public. Suite →

Ecrit par Jean-Pierre Lamouroux

#Portrait : Lilian Terry, Oncle Eddie et Maestro Gillespo

Il est 21 heures 15 ce 23 juillet 1966, la soirée inaugurale du 7e Festival International d’Antibes Juan-les-Pins, le pianiste Vincente  »Tete » Montoliu et son trio accueille une jeune chanteuse née au Caire, Lilian Terry, un concert qui va changer le cours de sa carrière quand elle aborde ce jour-là le saxophoniste Johnny Hodges en répétition avec l’orchestre de Duke Ellington... Suite →

Ecrit par Jean-Pierre Lamouroux

#Radio & #Podcast : La Boîte de Jazz du 30 janvier – Spéciale Le Jazzophone

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par votre serviteur chaque mercredi de 19h à 21h sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice) et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr vous propose une nouvelle émission ce mercredi 30 janvier consacrée entièrement au Jazzophone #17. Une émission spéciale dont l’invité est le peintre Jacky Ananou qui en a réalisé la couverture et dont le portrait figure dans les pages du magazine. Et nous aborderons tous les sujets et les rubriques du magazine avec l’illustration musicale leur correspondant. C’est à une lecture auditive du Jazzophone à laquelle nous vous convions. avec cette émission. Keep Swinging with Le JazzophoneSuite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Interview – Thierry Maillard : c’était le bon moment !

Thierry Maillard est certainement le pianiste compositeur Français le plus éclectique de la planète jazz. Que ce soit en solo, en duo (Denis Chambers et John Patitucci) en composition de musique de film (Arthur et les Minimoys de Luc Besson) et ce plus d’éclectisme il le doit à sa passion pour la musique classique (quatuor à cordes en 2003) et en 2015, où il associe son trio a l’Orchestre Philharmonique de Prague. Mais il lui manquait ce que tout musicien de jazz désire : diriger un Big Band. Inviter à présenter son orchestre de 15 musiciens en début d’été lors des journées Musicora a Paris la Villette il a donné au public ces premières compositions également gravées sur le CD Pursuit of Happiness.  Suite →

Ecrit par Jean-Pierre Lamouroux
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone