#Radio & #Podcast La Boîte de Jazz du 17 octobre 2018

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par votre serviteur chaque mercredi de 19h à 21h sur les ondes d’Agora Cöte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice) et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr vous propose une nouvelle émission ce mercredi 17 octobre avec un programme entièrement consacré aux nouveautés discographiques récentes et aux concerts qui vont se dérouler dans la région d’ici fin novembre, avec en fin d’émission un concert live inédit des Blues Brothers. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Radio & #Podcast La Boîte de Jazz du 10 octobre 2018

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par votre serviteur chaque mercredi de 19h à 21h sur les ondes d’Agora Cöte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice, et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr fait sa rentrée ce mercredi 10 octobre avec un programme entièrement consacré aux nouveautés discographiques récentes et aux concerts qui vont se dérouler dans la région d’ici fin novembre. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Radio & #Podcast La Boîte de Jazz du 03 octobre 2018 – Emission Spéciale Rentrée

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par votre serviteur chaque mercredi de 19h à 21h sur les ondes d’Agora Cöte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice, et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr fait sa rentrée ce mercredi 3 octobre avec un programme entièrement consacré aux nouveautés discographiques récentes et aux concerts qui vont se dérouler dans la région d’ici fin novembre. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Focus

 #Jazz : London Calling

Et si le renouveau du Jazz passait par Londres ? La question aurait pu paraitre saugrenue il y a encore quelques semaines. Londres est associé au rock ou à la pop, moins au Jazz. Et pourtant, une nouvelle scène en pleine effervescence s’installe et pourrait se propager d’ici peu au reste du monde. Suite →

Ecrit par Cyril Hely

#LIVEREPORT Nice Jazz Festival Jour #4

Lors de cette soirée du vendredi 20 juillet, c’est Jef Roques Quartet, le vainqueur du Tremplin Off de l’an dernier qui a ouvert au Théâtre de Verdure. Guitariste talentueux, il joue ses compositions personnelles ainsi que celles de son pianiste comme « Misty Blues ». La soirée commence par du jazz, blues, dont la dextérité est de mise pour le guitariste.

Suite →

Ecrit par Gaëtan Juan

Exposition Jazzin ‘ Nice au Musée Masséna

Pour les 70 ans du Nice Jazz Festival, la ville de Nice non contente de la programmation luxuriante du Festival offre en sus deux événements : la parution d’un livre retraçant cette aventure à paraître aux Editions Gilletta, et ce qui nous occupe ici, une exposition du 7 juillet au 15 octobre 2018 au Musée Masséna qui s’intitule « Jazzin’ Nice »  sous-titrée « 70 ans d’amour du jazz »,  elle retrace cette histoire particulière qui dés 1917 à lié Nice, et la Côte d’Azur, au Jazz, apporté sur nos côtes par les soldats afro-américains.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Summertime : Les Festivals de l’été 2018

Pour paraphraser Marcel Proust, nous pourrions dire que c’est à l’ombre des oliviers en fleurs (si toutefois ils en donnaient…) ou des pins parasols que les aficionados du jazz et de ses musiques apparentées s’apprêtent à passer les deux prochains mois. Car l’été est là et avec lui se multiplient les festivals qui autour de la grande bleue donnent une large place à la note de la même couleur. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#PODCAST L’équipe du Jazzophone dans « Pulsations » sur Radio Grenouille et Agora Côte d’Azur

A l’occasion de la Journée Internationale du Jazz, (le 30 avril 2018) Marel, l’animateur de l’émission « Pulsations » sur Radio Grenouille, la radio associative bien connue de Marseille est venu rencontrer l’équipe du Jazzophone pour une émission spéciale en partenariat pour la première fois avec Radio Agora Côte d’Azur, sur laquelle l’émission a été également diffusée.  Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#JAZZ&LITTERATURE Sounds Of Surprise Franck Médioni

 

Alors que l’on célèbre cette année (2017), le centenaire du premier enregistrement de jazz, (Livery Stable Blues), celui de la naissance de Monk, Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald et John Lee Hooker, Franck, c’est peut-être le bon moment pour faite le point sur cette musique que l’on aime. Franck Médioni, journaliste, écrivain et producteur radio, nous propose dans son nouvel ouvrage, un voyage au cœur du jazz en cent étapes et autant de disques. Le premier, Louis Armstrong Hot Five publié en 1928, fut probablement en 78 tours, le dernier de la sélection, « Without A Net » de Wayne Shorter, vit sa vie désormais aussi en version numérique HD. Avant d’embarquer, Médioni présente –fameux challenge- en une cinquantaine de pages, une brève histoire du jazz, de sa naissance dans les champs de coton du sud des États-Unis, puis sa croissance dans bordels de la Nouvelle-Orléans aux frissons du Free-jazz en passant par la révolution du Be-bop ou le prolifique protéiforme John Zorn. Il n’oublie pas le côté sémantique du mot Jazz, lui-même, mais ne tente pas d’en définir les contours, se rapportant aux mots de Leonard Bernstein qui font le titre de cette anthologie pour qualifier cette épopée culturelle et sociale majeure du siècle dernier, « Sounds of surprise ».

Il n’y a pas de hiérarchie dans ce recueil, chacun des 100 albums choisis a droit à une double page, illustrée de la pochette de l’album en noir et blanc. L’auteur s’autorise tout de même, en fin d’article, d’ajouter à son choix premier, d’autres albums qu’il estime presque aussi indispensables, Ray Charles n’en a qu’un Miles Davis dix. Logique. La chronique présente l’artiste, le disque choisi et le conteste historique de la parution dans la discographie du musicien. Érudit, mais jamais didactique, le néophyte trouvera des pistes pour le guider dans l’univers si vaste du jazz. L’amateur éclairé pourra lui, découvrir au détour de la sélection, forcement subjective, de l’auteur, des n qu’il connait moins bien, des genres auxquels il n’a jamais prêté attention. Le jazz c’est de la musique afro-américaine, du coup l’auteur ne laisse que très peu de place (moins d’une dizaine) à des non-étatsuniens. Attendons donc un nouvel opus qui explorerait le jazz italien, scandinave, israélien et toutes les nouvelles branches de cette musique qui est, avant tout, liberté.

Ecrit par Jacques Lerognon
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone