#Chronique : 100 ans de Jazz présentés par LE MONDE

Passionnant ouvrage publié par les éditions Atlas, le livre de Philippe Margotin retrace l’histoire du jazz depuis ses débuts, de sa naissance à la Nouvelle -Orléans jusqu’aux plus modernes de ses aspects contemporains, comme le Collectif M’Base ou le trio EST.

Cette histoire est racontée à travers la vie et l’oeuvre de quelques grands noms du jazz. Si les divas Ella Fitzgerald, Billie Holiday ou Sarah Vaughan sont bien présentes, Philippe Margotin, escamote allègrement la présence des femmes musiciennes, à l’exception de Carla Bley… Pas de Mary Lou Williams, pas de Anita O’Day, pourtant grandes créatrices.. Idem pour les musiciens européens, sous-représentés. (deux français, un norvégien, un suédois, aucun anglais…) Ne parlons même pas des africains ou sud-américains (pas de Jobim !) et japonais (pas d’Hiromi ni de Toshiko Akiyoshi). Néanmoins l’ouvrage est passionnant, surtout si l’on est, comme c’est le cas pour beaucoup  d’amateurs, intéressé principalement par le jazz américain.

En revanche, en ce qui concerne ce dernier, l’ouvrage est d’importance. Tous les styles, du plus ancien au plus moderne sont évoqués à travers les grandes figures de chaque courant. On passe de King Oliver à Benny Goodman, de Charlie Parker à Miles Davis, de Keith Jarrett à Steve Coleman, comme autant d’étapes d’un fascinant voyage. Bel ouvrage, magnifiquement illustré en noir et blanc qui rend hommage à cet art dont Bill Clinton disait qu’il était le plus important apport de l’Amérique au patrimoine de l’humanité.

« Le Monde présente 100 ans de Jazz » Editions Atlas, 424 pages

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone