#Chronique : André Ceccarelli – Hadrien Féraud – Sylvain Luc « ECLECTIK »

Oeuvre collective, l’album « Eclectik » du trio Ceccarelli-FéraudLuc, est à la fois la vision de trois hommes, et aussi celle de ceux qui les ont aidés à la réaliser. Parmi lesquels Richard Bona, Sly Johnson, Walter Ricci, Pierre BertrandBastien Picot et bien d’autres encore…

On est bien loin du trio Sud qu’avaient formé les mêmes musiciens il y a vingt ans de cela, Jean-Marc Jafet à l’époque y tenant la basse. Là où le trio Sud, oeuvrait dans la confondante démonstration de virtuosité, Eclectik quant à lui se consacre sur l’aspect « chansons ». La voix y est primordiale, et du fait, les chanteurs aussi. Mais la flûte de Pierre Bertrand et la clarinette de Stéphane Chausse donnent un parfait contrepoint à l’infernal trio André Ceccarelli – Hadrien Féraud – Sylvain Luc qui accompagne les prouesses vocales des invités. « Eclectik« , rarement un album aura porté un titre aussi près de son but, ou du moins dévoilant aussi clairement ses intentions. Les puristes en seront pour leurs frais, et les esprits curieux dont nous sommes se réjouiront. Eclectik ? Yes, yes we dig ! Un album de onze titres, tous d’égale valeur, mais de styles complètement différents, à la fois extrêmement libre, et extrêmement arrangé.Un must pour l’été. (et pour l’hiver aussi…). N’oublions pas de mentionner Alex  Ligertwood, ancien chanteur du Jeff Beck Group, de  Santana, Brian Auger , et de Troc ( avec Dédé ) , toujours au sommet à 74 ans !

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone

%d blogueurs aiment cette page :