#Chronique Baptiste Boiron « Là »

Le Label Ayler Records est spécialisé dans le jazz contemporain, le free et les musiques improvisées. Il est tout à fait logique de trouver à leur catalogue, un album du saxophoniste et compositeur Baptiste Boiron, formé tant au jazz qu’aux musiques expérimentales. Il a joué avec Régis Huby, Médéric Collignon par exemple. Pour cet enregistrement simplement nommé « Là », il s’est associé au contrebassiste Bruno Chevillon (compagnon de route de Marc Ducret entres autres) et à Frédéric Gastard et son saxophone basse. Un line up original pour un univers qui ne l’est pas moins.

Un répertoire construit lors d’une résidence hivernale en Bretagne. Baptiste Boiron signe la majorité des quatorze compositions, il en emprunte trois, à Duke Ellington, Keith Jarrett et John Coltrane. Le saxophoniste puise son inspiration loin dans le passé, les motets polyphoniques du 16e siècle tout autant que dans le minimalisme façon Steve Reich ou les stridences Aylerienne. Ils jouent avec les dissonances, avec les rythmes, les timbres, explorent des cadences subtiles. Et, comme il n’y a pas de percussionniste, c’est le leader lui-même qui s’en charge sur les clapets de son sax. On est presque surpris à un moment (Bander Brutal) par Bruno Chevillon qui nous fait entendre quelques walkin’ basses, très jazz mais pas vraiment conventionnelle sur lesquels les deux saxophones posent leurs anches dézinguées. Si Jarrett reconnaîtrait sa prière, Prayer, Coltrane serait probablement surpris (mais heureux) d’entendre son Lonnie’s Lament tel que le joue le trio. Une musique intrépide où se disputent fantaisies rythmiques et harmoniques. On notera pour l’anecdote que certains des titres des morceaux sont des anagrammes de musiciens ayant inspirés Baptiste Boiron. Le 6e; « nus, MonoliThe ok » est Thelonious Monk. Cherchez les autres.

Ce nouvel album, c’est et maintenant. Rendez-vous chez votre disquaire ou sur leur bandcamp

https://baptisteboiron.wixsite.com

Ecrit par Jacques Lerognon

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone

%d blogueurs aiment cette page :