#Chronique : Marc Ducret « Lady M »

Pour son nouvel opus, le guitariste Marc Ducret a composé un opéra de chambre selon ses propres mots. Lady M, une relecture jazz du Macbeth de Shakespeare, centrée sur l’Acte V.

Neuf musiciens, une soprane et un contre-ténor vont nous plonger dans les malicieuses et maléfiques turpitudes de Lady Macbeth. La guitare est le narrateur de cet opéra, le coryphée de cette tragédie jazz. Elle éclaire le propos, rappelle les instants cruciaux, martèle les thèmes et emporte l’auditeur dans des tournoiements étourdissants : les sublimes solos. Trompette, clarinettes, cor de basset, trombone se chargent des enluminures. Violon et violoncelle conspirent dans les récitatifs. Contrebasse et batterie sont eux en charge de la pulsation. Une musique contemporaine, une écriture rock et l’esprit du jazz dans toutes et chacune des improvisations. du grand art.

https://www.marcducret.com

Ecrit par Jacques Lerognon

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone