#Chronique #Souvenirs #70ans Nice Jazz Festival : Pas le bon badge

Nice Jazz Festival ? Difficile de faire un choix parmi tant de souvenirs drôles, émouvants, surprenants qui me traversent l’esprit. Durant des années, chaque été pendant le festival, j’expose mes tableaux dans les jardins des Arènes de Cimiez. Les musiciens s’arrêtent sur mon stand, apprécient de se reconnaitre dans mes croquis, George Wein et quelques autres reprennent les conversations engagées précédemment à Nice ou à New Orléans. Certains musiciens sont devenus mes amis, les plus riches achètent mes tableaux…

En 1998, un monsieur avec un grand chapeau m’achète 3 tableaux. Il m’explique qu’il est musicien, qu’il joue ce soir sur la scène des jardins et qu’il aimerait que je le croque pendant son concert. J’accepte. Après son départ, tout le monde me dit : « wouah! c’est Phil Collins. Au moins je connais son nom maintenant, il sera plus facile à repérer ce soir ! Un peu avant l’heure de son concert je m’engage dans la fosse réservée aux photographes, afin d’être plus près de la scène pour mieux croquer. Au bout de quelques minutes, un impressionnant garde s’approche de moi et me demande de le suivre. Imaginez ma stupéfaction, j’ai toujours peint pendant les concerts, suis- je dans l’illégalité ? ou n’ai-je pas le bon badge qui permet d’ être à cet emplacement ? Je suis virée ? La tête basse je le suis. Ce colosse m’entraine dans les coulisses, tout près de la scène, et m’installe à une table pour que je puisse peindre confortablement, puis dans le noir quelqu’un debout près de moi garde durant tout le concert une lampe dirigée sur mon travail pour me faciliter la tâche…

Phil Collins avait tout prévu, quelle classe ! Le concert commence. Mon pinceau à la main je m’apprête à croquer. Et là, panique, sur cette scène aucun musicien ne porte un chapeau, et sans son chapeau je suis incapable de reconnaitre Phil Collins; je ne sais même pas de quel instrument il joue…. Heureusement, je réalise vite que le batteur chauve, chef d’orchestre, vedette de la soirée, est l’homme à croquer, alors je croque….. Pour mes filles, quelle faute impardonnable de ne pas connaitre le chanteur de Genesis !!!. Nobody is perfect !

http://gregorymuschel.wixsite.com/monique-bornstein

http://www.nicejazzfestival.fr

Ecrit par Monique Bornstein

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone