#Conseils du Dr Jazzophone : « It takes two to make a thing go right »

Qu’y a-t-il de plus beau que l’amour ? Tu as rencontré l’être aimé qui partagera les prochaines années de ta vie et vous avez décidé de vous marier. C’est un moment important, peut-être unique. La fête doit être à la hauteur de l’évènement : inoubliable.

Tu as déniché un magnifique costume blanc avec chaussures assorties et une chemise pourpre. Certes il n’est pas à ta taille, tes mains disparaissent dans les manches et le pantalon tombe en accordéon sur tes chaussures. Mais ce n’est pas grave. Tu as pensé aux fleurs en plastique, aux serviettes que les invités feront tourner frénétiquement autour de leur tête et au superbe PowerPoint qui te permettra d’être humilié devant les invités avec des photos que tu pensais perdues, voire brûlées. Ton discours est prêt et pourtant un doute t’habite. Mon Dieu, quelle musique pour accompagner ce moment féérique ? Nous sommes passés à deux doigts d’un incident diplomatique avec une portée supérieure à des insultes échangées via twitter entre Donald Trump et Kim Jong Un. On respire profondément, on évite de transpirer, car la chemise en satin n’appréciera pas et on se concentre.

  • Option 1 : tu as envisagé Martin Solveig. Je vais tout de suite attirer ton attention sur le budget nécessaire à sa venue. Nous sommes au-delà de la valeur de ton appartement, sans déduire le prêt de 30 ans que tu dois rembourser. Et même en faisant abstraction de cet argument de poids, seras-tu toujours enthousiaste lorsqu’il s’adressera à ta promise, ta mère ou ta grand-mère en lui demandant si elle sait twerker ?

  • Option 2 : tu as trouvé sur internet sur le site www.djlowcost.fr le nom de
    DJ La Loose. Si tu avais été attentif pendant les cours d’anglais, tu aurais eu la puce à l’oreille.  Je vais éviter de perdre du temps à détailler sa playlist, car ma chronique ne doit pas dépasser les 2500 caractères.

  • Option 3 : nous savons, depuis la sortie du film « Le sens de la fête », qu’un mariage réussi peut être accompagné par un artiste jazz. Nous allons procéder à une revue rapide de ta vinylothèque afin de dénicher les pépites qui permettront de rester jusqu’au petit matin. Nous commencerons avec une ambiance klezmer (Abraham Inc, mélange de musique traditionnelle klezmer, jazz et rap),

puis continuerons avec Yémen Blues (mix de jazz, blues et chants yéménites)

et finirons en mode Acid Jazz avec Incognito (Jazz funk)

et Jamiroquai (Emergency on Planet Earth, The Return of the Space Cowboy à Travelling without moving). 

Le matin vient de se lever. Tu es épuisé, mais heureux. Le Dr peut donc quitter les lieux, car il sait que son plan s’est déroulé sans accroc.

Ecrit par Cyril Hely

2 Commentaires

  1. haziza laurence 26 août 2019 14 h 18 min / Reply

    Bonjour, super article, j’aimerai vous envoyer de la musique, jazz et world, les artistes dont je m’occupe en tant que AP, a quelle adresse? quel est votre adresse mail? et vous envoyer également des informations sur la prochaine édition du festival Jazz’n’klezmer. bien cordialement, bonne rentrée laurence Haziza lolaziza@free.fr

    • David Benaroche 27 août 2019 11 h 52 min / Reply

      Bonjour vous pouvez envoyer un email à redaction (@) lejazzophone.com

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone