#Édito du Printemps 2018

Bonjour à tous. Voici (enfin) le printemps et avec lui le renouveau, comme cette nouvelle mouture du Jazzophone réalisée avec la participation des étudiants de l’école d’Art et Design Condé de Nice, lors d’un concours à la création d’une nouvelle charte graphique en partenariat avec le journal que vous tenez dans les mains, concours dont la lauréate est Margaux Baissac.

Donc un Jazzophone nouveau dans tous les sens du terme, mais avec toujours la même passion pour le jazz et tout ce qui s’y rattache. Dans ce numéro printanier et très cosmopolite vous découvrirez les interviews de musiciens majeurs régionaux, nationaux et internationaux, vous voyagerez de la Nouvelle-Orléans à l’Afrique du Sud en passant par les Caraïbes pour faire là bas connaissance d’un instrument étonnant, le « steel drum », vous découvrirez une face cachée du blues et du jazz vocal dans sa version féministe, et vous irez aussi à Londres à la rencontre de la scène émergente du nouveau jazz britannique. Les paroles de jazz de ce numéro sont celles du saxophoniste Eric Polchi qui traite de deux musiciens qui le passionnent, Stevie Wonder et Rahsaan Roland Kirk, et vous retrouverez comme toujours les rubriques habituelles, Jazz et Littérature, Jazz et Art, Jazz et Rock, sur la piste d’un 33 tours, la très attendue recette de cuisine et les chroniques de disques. En vous souhaitant bonne lecture au soleil du mois de mai, nous vous donnons rendez-vous pour un numéro d’été enrichi et d’ici là que la force du Jazz soit avec vous.

 

Ecrit par David Benaroche

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com