#CHRONIQUE José James « Lean on me »

Aprés son précédent album « Love in a Time of Madness » qui tournait à l’électro-pop, José James retourne avec « Lean on me » à un style beaucoup plus jazzy, blues et parfois un peu rock.

« Lean on me » est un album en hommage à Bill Withers dont il reprend les titres les plus connus en y ajoutant sa patte. Tantôt plus jazz et smooth comme sur  « Ain’t no Sunshine », ou encore rock sur « Kissing my love » avec une guitare électrique et une pédale d’effet, très utilisée chez Hendrix notamment, mais ici par Brad Allen Williams. L’album signé chez Blue Note met en exergue les talents de chanteur de José James. Il apporte aux chansons de Bill Withers du renouveau avec de la guirare éléctrique sur de nombreux morceaux.

C’est aussi avec de grands musiciens qu’il joue, comme Pino Palladino, bassiste aux côtés d’Elton John ou encore D’Angelo, et Kris Bowers au piano, orgue et Rhodes que l’on a déjà entendu aux côté de Takuya Kuroda, mais aussi A Tribe Called Quest, Jay Z et Kanye West ! C’est d’ailleurs Takuya Kurada qui a arrangé les sections cuivres des morceaux « Just the two of us » et « Lovely Day ». Sur ce dernier morceau José James chante avec Lalah Hathaway, la fille de Donny Hathaway. « Lean on me » rend ainsi hommage en bonne et due forme à cette légende de la soul, avec de grands musiciens et des arrangements qui font ressortir la beauté des chansons de Bill Withers et le talent de José James. 


Tracklist:
01. Ain’t No Sunshine
02. Grandma’s Hands
03. Lovely Day (feat. Lalah Hathaway)
04. Lean On Me
05. Kissing My Love
06. Use Me
07. Who Is He
08. Hello Like Before
09. Just The Two of Us
10. Hope She’ll Be Happier
11. The Same Love That Made Me Laugh
12. Better Off Dead

www.josejamesmusic.com

Ecrit par Gaëtan Juan

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone