#LiveReport : Jimi Brown Experience à la Citadelle de Villefranche sur Mer

C’est dans  le cadre  féérique de la Citadelle de Villefranche que Le Jimi Brown Experience a fait son grand retour sur scène avec une formation différente et allégée. Exit, les deux saxes et la guitare , et bienvenue au trombone de Cyril Galalamini et au saxophone désormais ténor de Sébastien Chaumont.

Toujours dirigés par l’impeccable Fred D’Oelsnitz au piano électrique, accompagnés par la rythmique hors-pair de Fabrice Bistoni (basse), irréfutable, et Laurent Sarrien, (batterie), les cinq hommes, unis comme un poing serré, rentrèrent dans leur répertoire sur les chapeaux de roues. Dès le « Get on the good foot » d’ouverture, nous avions compris que nous allions assister à un grand concert, un de ceux qui restent dans les mémoires… Puis les pyrotechnies commencèrent avec les morceaux hendrixiens, qui donnèrent au piano et aux deux cuivres l’occasion de se lancer dans périlleuses voltiges avec une énergie proprement déconcertante. Sébastien Chaumont particulièrement inspiré s’aventurant sur des terres jusqu’ici rarement explorées par lui, sonnant parfois comme Albert Ayler ou le Dave Liebman du sextet électrique de Miles… L’alliance sax/trombone fait des merveilles, se renvoyant constamment la balle, ou oeuvrant dans des unissons percussifs des plus funky. Mention particulière pour le jeu puissant de Laurent Sarrien, aussi à l’aise dans ce contexte que dans le ternaire polyrythmique où nous le connaissons dans d’autres contextes plus purement jazzy.

Une partie purement psychédélique avec « If six was Nine », composition « out there » de Jimi Hendrix qui permet à Fred d’Oelsnitz de mêler ses trilles de piano aux entrelacs des cuivres pour une envolée « cosmique », puis retour au funk le plus pur avec le « Cold Sweat  » de James Brown, qui donne lieu à une danse improvisée et échevelée de la jeune danseuse Minan Magassa qui s’attire les faveurs d’un public hélas pas assez nombreux, mais conquis par la prestation de la jeune femme et de ces musiciens hors du commun. Une rentrée réussie pour ce groupe décidément à nul autre pareil.

www,jimibrownexperience.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone

%d blogueurs aiment cette page :