Live Report : Marco Vezzoso Quartet à la Séguinière

vez68_redimensionner

C’est dans le cadre du festival « Jazz Sous les Bigaradiers », organisé par la Cie So What avec l’aide de la municipalité de La Gaude, et dont on  fêtait le vingtième anniversaire, que l’équipe du Jazzophone se rendit dans cette  charmante bourgade  de l’arrière pays Niçois pour y écouter le quartet du trompettiste italien Marco Vezzoso. 

Ce virtuose de la trompette, professeur au CNNR de Nice où il reprit le poste laissé vacant par le décès du regretté François Chassagnite,  à qui le concert fut dédié, (sa veuve, Margaret, était d’ailleurs présente dans la salle) s’était entouré de trois musiciens également transalpins  Alessandro Collina (piano), Rodolfo Cervetto (batterie) et  Dino Cerutti (contrebasse). Un quartet « all star » qui joua uniquement des compositions de son leader, frappées à l’aune d’un hard-bop du meilleur cru, avec un son claironnant  rappelant les fulgurances d’un Freddie Hubbard ou d’un Lee Morgan, différent en cela de François dont les modèles étaient les feutrés Miles Davis et Chet Baker.

Marco Vezzoso et ses comparses donnèrent un concert dont l’exigence musicale n’avait d’égale que ja joie de la faire partager.   L’élégance des passages pianistiques, le soutien sans faille de la rythmique  tinrent les spectateurs en haleine dans ce lieu magique qu’est La Séguinière, endroit convivial et chaleureux s’il en est. De la belle ouvrage qui ne craignait pas non plus d’emprunter les chemins moins balisés de la modernité par la modalité .

vez87_redimensionner

En résumé, un concert satisfaisant sur tous les plans, musicalement, humainement et gastronomiquement !

assowhat.free.fr

www.marcovezzoso.it

www.laseguiniere.fr

Photos :  Gérard Demonchy

Ecrit par Gilbert D'Alto

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone