Live Report : One Million Faces

one-milion-faces

Un million de sons, c’est ainsi que l’on pourrait nommer la musique proposée par le groupe One Million Faces, composé de Maciek Pysz : guitare, FX, David Amar : chant, saxophone soprano, keys, FX, Davy Sur : batterie, percussion, FX, que nous vîmes au Shapko Bar le dimanche 16 Octobre 2016.

Multicolore et multicolore, le « space jazz » de One Million Faces offre une musique éblouissante, ouverte, à la fois avant-gardiste et très accessible , un peu comme l’était celle de « Bitches Brew » le célèbre album de Miles Davis, paru en 1970 et qui se vendit à 500.000 exemplaires. Le jeu de David Amar au soprano n’est pas d’ailleurs sans rappeler celui d’un certain Wayne Shorter qui officiait sur cet album… Le guitariste Maciej Pysz, quant à lui, tire des sons proprement inouïs de son instrument, et le batteur Davy Sur a un jeu tout autant inspiré par les tablas indiens que par le jeu décalé de gens comme Elvin Jones. La partie vocale est tout aussi intéressante, David Amar utilisant le looper comme une véritable deuxième voix (voie ?).

david-amar

Comment définir la musique du groupe ? Disons qu’elle set aussi imprévisible et variée que l’était celle de Sashird Lao, le précédent groupe dont faisait partie David Amar. Aux confluents du jazz, du rock, des musiques ethniques (tziganes, orientales, africaines), le groupe propose un véritable voyage sur divers continents musicaux que je vous conseille vivement d’explorer avec eux.

www.onemillionfaces.fr

Photos : Philou Antsirabe

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone