#LiveReport : Linus Olsson Quartet à la Cave Romagnan

C’est dans une Cave Romagnan remplie et surchauffée que l’équipe du Jazzophone assista, ce samedi 12 août 2017, au concert du nouveau quartet de Linus Olsson Quartet absolument international, car en sus du suédois Linus Olsson (guitare) il est composé de l’américain Jay Metcalf au Sax ténor, de l’italien Fabrizio Brussone à la contrebasse (que nous avions vu la semaine précédente au sein des « Clés du souffle » en compagnie de Fred D’Oelsnitz et Seb Chaumont) et de l’écossais Stu Ritchie à la batterie !  

Les compositions jouées ce soir là étaient toutes dues à la plume de Linus Olsson, et c’est une merveille de répertoire que nous ont offert les quatre hommes, chacun au sommet de son art et dont chaque intervention suscitait l’enthousiasme. Ils débutèrent le 1er set par « Across the way » composition ample et chaleureuse, puis enchaînèrent avec « At the end of the day », toujours beau et funky à la fois. Le deuxième set débuta par « Hands Down », titre  de l’album de Linus Olsson du même nom. Le son très « groovy  du sax de Jay Metcalf s’allant parfaitement à la fluidité des chorus d’un Linus Olsson très inspiré, tandis que la rythmique pulsait sans relâche. Un morceau dédié à John Scofield, auquel Linus Olsson voue une grande admiration, »Johnny be sco », puis un « Dedication blues » de belle facture. Autre dédicace à l’ouverture du troisième set avec « One for Trane », alors que le public  applaudissait de plus belle cette musique à la fois riche et accessible,  swinguante et planante. On termina sur « Kabalevski » hommage au compositeur du même nom.

Deux heures et demie de pur plaisir, une soirée jubilatoire.

https://www.linusolssonmusic.com

www.caveromagnan.free.fr

Photo : Z@ius

Ecrit par Gilbert D'Alto

Un commentaire

  1. Pingback: #LIVEREPORT Linus Olson Linus Olsson #li | Imago records & production

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone