Paroles de Jazz #10

Le jazz ? C’est mon compagnon de route…

Vers l’âge de 15 ans, nés au Maroc, ma sœur et mon frère aînés organisaient alors des  »surprise parties » où la musique de danse était alors très proche du jazz. Ce fut un début… Par la suite j’écoutais régulièrement les radios de l’armée américaine présente sur place, et leurs fameux V disc qui ont beaucoup aidé à mon initiation. Le jazz n’a cessé d’évoluer, de s’enrichir en s’appropriant les musiques d’autres cultures, Inde, Brésil, Caraïbes… C’est une source de fertilisation qui contribue à en faire sa grande originalité.

A partir des années 60, commençant lentement une carrière d’artiste, pouvait se poser la question de l’influence mutuelle entre les deux activités. L’un a-t’il influencé l’autre, la question reste posée. Chez moi l’écoute de la musique est très présente et m’aide pendant mon travail de création. Cette situation a probablement influencé mon entourage puisque fils, petit fils et certains neveux souvent présents à la maison sont devenus musiciens…

Les moyens de vision et d’écoute sur les nouveaux supports sont tellement variés. Pouvoir revenir en arrière pour apprécier des détails musicaux ou même observer la complicité entre musiciens et peut être même avec le public s’ajoute au plaisir musical. Si la musique a apporté quelque chose de plus dans ma vie, c’est cette autre notion de partage entre amis, écouter ensemble un nouvel album, en discuter, apprécier entre amateurs éclairés. Définir le jazz est difficile, mais il est souvent plus facile de dire quand ça n’en est pas… Mon rapport aux évolutions de cette musique et de l’art contemporain, cette attitude de partage complice sont pour moi une grande source d’enrichissement.

www.bernardtaride.fr

Ecrit par Imago records & production

Un commentaire

  1. Sylvette Maurin 26 juillet 2019 8 h 19 min / Reply

    « …Fils, petit fils, neveu… », et frère, ô combien, n’est-ce pas…En la mémoire de Denis….

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone