#RIP Otis Rush

C’est est un grand maître du Chicago Blues qui vient de s’éteindre à l’âge de 84 ans. Otis Rush, guitariste au jeu incisif et chanteur à la voix puissante était une influence majeure pour de nombreux musiciens.

Otis Rush était né en 1935 à Philadelphia  dans l’État du Mississippi), Il déménage au début des années 50 à Chicago où il devient un des leaders de la scène blues. Il est gaucher, mais à la différence de beaucoup de guitaristes gauchers, il joue d’un instrument pour droitier à l’envers sans en changer les cordes. Certains musiciens pensent d’ailleurs que cela contribue à son son très distinctif. Très apprécié par la critique comme par les musiciens tels Duane Allman, Eric Clapton ou Mick Taylor, et surtout Mike Bloomfield qui produira son album « Mourning in the morning« . Otis Rush  travaille dans la pure tradition du Chicago Blues, et son orchestre à l’instar de celui de BB King comprend orgue Hammond et section de cuivres. Dans les annèes 80, Otis Rush se penche sur le jazz, étudiant Kenny Burrell et Jimmy Smith, et modifie son style, le rendant plus aérien ; sa voix quant à elle reste très « soul ». Son grand retour sur le devant de la scène se déroulera en 1985 où il effectue une tournée à travers les USA qui sera immortalisée sur un album live enregistré au San Francisco Blues Festival. Auparavant, en 1984, Otis Rush aura eu la joie d’entrer dans le Blues Hall of Fame. L’année suivante (1986) il se produira triomphalement au Nice Jazz Festival. Un grand monsieur nous a quittés.

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone