« Hot fun in the Summertime » : les Festivals d’été

C’est avec le titre de ce tube de Sly and Family Stone que nous saluons le retour de l’été, et avec lui les festivals de jazz qui chaque année fleurissent autour de la Méditerranée. Villes azuréennes (Nice, Antibes, Cannes), varoises (Saint-Raphaël, Toulon, Hyères, Ramatuelle, Porquerolles) jusqu’aux Bouches-du-Rhône, avec le festival du Jazz des cinq continents. Toutes proposent du jazz dans tous ses états, des vedettes internationales aux musiciens locaux, des big bands aux artistes solos, les grands événements historiques annuels sont bien sûr au rendez-vous avec Jazz à Juan (du 12 au 21 juillet) et le Nice Jazz Festival (du 16 au 20 juillet), mais nombre d’autres festivals plus modestes, certes, mais néanmoins fort intéressants fleurissent dans la région.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#RDV 12/10/18 Sortie du Jazzophone #16 à la MJC Picaud à Cannes

Oyez, oyez bonnes gens ! Un événement exceptionnel va avoir lieu à la MJC Picaud, à Cannes, le vendredi 12 octobre 2018 à partir de 20h. Pour fêter dignement la sortie du Le Jazzophone #16 qui aura lieu ce soir là, sera associé à cette sortie un concert de la chanteuse Syna Awel avec le pianiste Jo Kaiat, pour un subtil mélange de #jazz et de musique du monde. Suite →

Ecrit par Imago records & production

Live Report : Week end Jazz à Cannes et Coaraze

De retour d’Italie et du club La Mosca Bianca à Vintimille, l’équipe du Jazzophone se retrouva avec bonheur sur la très belle  place  de la Castre au Suquet, a  la vue époustouflante qui surplombe toute la ville de Cannes,.Un point de vue à couper le  souffle, qui servait d’écrin au « Tribute to Bill Evans » interprété par le Bernard Weidmann Trio, avec Fred Pérréard, piano (électrique, hélas), Pierrre Marcus (contrebasse) et , bien sur, Bernard Weidmann, batterie, dans le cadre du « Suquet des Arts » manifestation artistique et gratuite. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#LiveReport : Minino Garay trio à l’afterwork de Cannes

La petite salle boisée de la médiathèque Noailles à Cannes était déjà plus que pleine vingt bonnes minutes avant le début du concert. L’afterwork du vendredi à 18h30. Les retardataires trouvaient place entre les rayons de livres ou sur la terrasse éclairée d’un superbe et chaud soleil printanier. Un trio de choc était programmé ce soir-là. Minino Garay à la batterie et percussions, Jérôme Regard à la contrebasse et Manu Codjia à la guitare. Suite →

Ecrit par Jacques Lerognon
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone