#Jazz & #Histoire : Comment expliquer le mariage incongru des mafias et des jazzmen ? 1 La Kosher Nostra

Cette affinité remonte à la fin de la guerre de Sécession. Vers 1870, la vague d’immigration des Italiens du Sud et des Juifs d’Europe centrale atteint un Sud blanc ulcéré par la défaite devant le Nord.  Siciliens et Juifs se lancent dans les trafics illicites et créent des mafias, pendant que les musiciens noirs montent des groupes. L’accueil sévère du public blanc pour les polyphonies noires poussera les pionniers du jazz dans les bras des voyous. Suite →

Ecrit par Jacky Ananou

#LiveReport : Deep Wave quintet au Mimont Jazz Live

Pour ce premier concert de la nouvelle année, Tribal Production nous avait conviés au concert du Deep Wave Quintet composé par Cyril Cianciolo (flûte), Joris Mallia (sax), Fred d’Oelsnitz (piano), Jean Marc Jafet (basse), Bernard Weidmann (batterie), qui rendait un hommage à Mc Coy Tyner dans la chaleureuse salle du Mimont Jazz Live à Cannes. Salle absolument remplie, pas une seule place assise disponible, les amateurs de jazz cannois étant désormais fidèles à ce rendez vous du premier samedi du mois. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#LiveReport : Les Jeudis du Jazz à Cannes avec Florian Pellissier 5tet

L’envoyé spécial du Jazzophone (qui a déjà sa place) est heureux de constater en ce fraîche soirée de janvier que le concert affiche complet ! L’ambiance cosy du Théâtre Alexandre III à Cannes, éclairage bleuté, sied bien au groupe qui va monter sur scène, le Florian Pellissier Quintet, eux qui a un album nommé Les Biches Bleues ou un thème intitulé Le Hibou Bleu.

Suite →

Ecrit par Jacques Lerognon

#Edito #21 Happy Jazzy New Year

Happy Jazzy New Year à toutes et à tous.
Eh oui, au moment où vous lirez ces lignes, nous aurons franchi le cap de 2020 et le numéro du Jazzophone que vous tenez dans les mains est le premier d’une série à venir que nous espérons longue et fructueuse.

Suite →

Ecrit par David Benaroche

Kamaal Williams + Geiko Bam à Nice

Après la séparation de Yussef Kamaal dont l’album Black Focus est déjà culte – le producteur et claviériste londonien Henry Wu revient sous le nom de Kamaal Williams. Son album The Return paru en mai dernier est une pépite de jazz-funk matinée de broken beat comme seuls les anglais savent le faire. En live,  le trio atteint des sommets de groove, ce qui justifie aisément leur statut de leader de cette scène londonienne qui fait tant parler d’elle. Retrouvez-le sur la scène de du Forum Nice Nord le 09 octobre 2019 ! Suite →

Ecrit par Imago records & production
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone