25ème Festival Jazz sous les Bigaradiers à la Gaude jusqu’au 7 novembre

L’automne s’installe tranquillement et il est donc temps d’aller apprécier les concerts et activités autour du Jazz que nous propose le Festival Jazz sous les Bigaradiers à La Gaude en ce début du mois de novembre. Une programmation exigeante, sensible à la place des femmes dans le Jazz, où se côtoient des têtes d’affiche françaises et internationales.

Suite →

Ecrit par David Benaroche

#LiveReport : Jazz à Ramatuelle – Emile Parisien Sextet

Lorsque Emile Parisien entre avec ses acolytes dans le centre culturel Albert-Raphaël – le théâtre de Verdure malheureusement déserté à cause du mauvais temps- l’ambiance s’électrise : normal, car « Louise » le projet que nous proposent ces six musiciens a de quoi enthousiasmer tout amateur de musique. Suite →

Ecrit par Corinne Naidet

#Live Report : Saint Jazz Cap Ferrat

Deux soirées à Saint Jean Cap Ferrat au cœur de l’été, belle perspective pour le Jazzophone. Nous voilà donc ce jeudi 11 août au jardin de la Paix qui domine la plage des fossettes. De magnifiques pins encadrent la scène déjà prête pour accueillir le premier groupe de cette édition Yusan. Suite →

Ecrit par Jacques Lerognon

Les dessous (chics) d’un estival festival : épisode #1

Lors de la 29eme édition de Jazz à Junas, du 19 au 23 juillet le Jazzophone vous propose de pénétrer dans les coulisses de l’organisation de cette manifestation. Orchestré par une association de bénévoles dont la plupart étaient déjà présents dès la première édition, au siècle dernier, ce festival propose cinq jours d’immersion totale dans la note bleue. Aujourd’hui, nous nous intéresserons au périlleux et mystérieux travail qui permet de proposer plus de quinze concerts en différents lieux de la petite cité gardoise.

Suite →

Ecrit par Corinne Naidet

#RIP #INTERVIEW : Bernard Taride « Quand le Jazz rythme l’Art »

Un hommage à ce grand artiste niçois qui vient de nous quitter et qui nous avons fait l’honneur de faire la Couverture et le Parole de Jazz du Numéro #18 du Jazzophone. Bernard Taride était né au Maroc. Il vivait et travaillait à Nice depuis 1956. Nous connaissons Bernard Taride pour son travail de sculpteur de miroir souvent associé à des objets du quotidien. Je me suis rendu chez lui pour parler musique et jazz en particulier. Plantons le décor : Une maison au calme en apparence, mais à l’intérieur, un musée hétéroclite. Rempli d’œuvres d’art de ses amis de l’école de Nice mélangées avec les siennes, Bernard Taride vit et travaille dans un environnement presque exclusivement tourné vers l’art. Mais, comme il dit, ma vie est constituée de deux passions, les arts plastiques et le Jazz.

Suite →

Ecrit par Jacky Ananou
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone