#Chronique #Souvenirs #70ans Nice Jazz Festival : Muddy Waters : une montagne du blues

Mc Kinley Morganfield en 1915, il devient Muddy Waters ce qui signifie « eaux boueuses », surnom donné par sa grand-mère quand enfant, salit, il rentrait après avoir joué dehors… Fils de paysan dans des champs de coton, il apprend l’harmonica, et la guitare… « Je voulais avant tout sortir de la plantation. Pour cela, j’avais trois possibilités : le base-ball, l’église ou la musique »… Bon choix, car il participera à la naissance du blues électrique de Chicago !

Suite →

Ecrit par Jack Lalli

#Chronique #Souvenirs #70ans Nice Jazz Festival : Pas le bon badge

Nice Jazz Festival ? Difficile de faire un choix parmi tant de souvenirs drôles, émouvants, surprenants qui me traversent l’esprit. Durant des années, chaque été pendant le festival, j’expose mes tableaux dans les jardins des Arènes de Cimiez. Les musiciens s’arrêtent sur mon stand, apprécient de se reconnaitre dans mes croquis, George Wein et quelques autres reprennent les conversations engagées précédemment à Nice ou à New Orléans. Certains musiciens sont devenus mes amis, les plus riches achètent mes tableaux… Suite →

Ecrit par Monique Bornstein

#LIVEREPORT Nice Jazz Festival 2018 Clap Final

Samedi 21 juillet, dernier soir de cette 70ème édition du Nice Jazz Festival, nous retrouvons un habitué du festival, Eric Legnini, avec son nouveau projet, Tribute to Les Mccann et comme invité Ali Jackson. Ce quintet ouvre la soirée avec un jazz très classique. Ils reprendront bien évidemment le standard « Compared to What ». C’est le contrebassiste, Geraud Portal, qui va permettre, avec une Walking bass très efficace, de donner un tempo assez rapide et qui fera, je trouve, le charme de cette première partie.

Suite →

Ecrit par Gaëtan Juan

#LIVEREPORT Nice Jazz Festival Jour #4

Lors de cette soirée du vendredi 20 juillet, c’est Jef Roques Quartet, le vainqueur du Tremplin Off de l’an dernier qui a ouvert au Théâtre de Verdure. Guitariste talentueux, il joue ses compositions personnelles ainsi que celles de son pianiste comme « Misty Blues ». La soirée commence par du jazz, blues, dont la dextérité est de mise pour le guitariste.

Suite →

Ecrit par Gaëtan Juan

#LIVEREPORT Nice Jazz Festival jour #4

A 19h30, Baptiste Trotignon et Yosvani Terry entament la soirée du 19 juillet au Théâtre de Verdure. Ils commencent même une petite dizaine de minutes avant l’heure prévue. Leur jazz est agrémenté d’une touche de tradition caribéenne. C’est d’ailleurs le but de ce projet, « Ancestral Memories « . Baptiste Trotignon, au piano, et Yosvani Terry, au saxophone, forment un contraste entre le moderne et le old-school du jazz. 

Suite →

Ecrit par Gaëtan Juan
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com