#Chronique : John Mayall « Nobody Told Me »

Un sacré personnage anglais dans l’histoire du blues. Chanteur, claviériste, guitariste, harmoniciste, il fonde un groupe légendaire « The Bluesbreakers », dont un album avec Éric Clapton (1966) qui marque le « blues boom ». Période des années 60 qui fut le renouveau de cette musique noire américaine en Angleterre (voir aussi Alexis Korner, Fleetwood Mac avec Peter Green…). Suite →

Ecrit par Jack Lalli

Chronique : Ryley Walker

Sans titreRyley Walker Primerose Green Dead Oceans

Tu as des perles musicales comme celle là, hors du temps et des modes, qui s’invitent sur ta platine disque, et ce de temps en temps… Suite →

Ecrit par Jack Lalli
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone