#Jazz & #World : Monk sur la commode

On connaît la relation privilégiée qu’entretient Jacques Ponzio avec Thelonious Monk, son étude pionnière « Blue Monk : un portrait de Thelonious » (avec François Postif, 1995) puis l’Abcédaire Monk et enfin, mais la fin est loin, « Monk encore ». Autre violon dingue (vous avez bien lu « dingue ») de l’auteur le piano. Son groupe l’Africa Express vient d’enregistrer tout récemment un nouvel album Abidjan Memories (double Cd) qui me semble encore plus réussi que les précédents (d’ailleurs fort estimables). Suite →

Ecrit par Francois Billard

# LiveReport & Chronique: Manu Carré Electric Five « City Traffic »

width=

C’est la Cave Romagnan que le saxophoniste Manu Carré et ses hommes avaient choisie pour présenter le troisième album de leur groupe Electric Five. Entouré de ses fidèles comparses Auriélien Miguel, guitare, Florian Verdier, claviers, Nicolas Luchi, basse électrique et Félix Joveniaux, batterie, Manu Carré et son groupe emplirent l’espace réduit, vu la taille de l’orchestre, du célèbre « Bar à Jazz » niçois pour nous présenter leur troisième opus, le bien nommé « City Traffic ».

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#LiveReport : Jammin’ Juan 2019, moments forts

La Troisième édition de Jammin Juan, ce congrès qui permet à tous les professionnels du jazz (producteurs, animateurs, programmateurs, tourneurs, journalistes, etc.) de se retrouver et de découvrir de nouveaux talents, s’est tenue au Palais des Congrès d’Antibes-Juan les Pins du 23 au 26 octobre 2019. N’ayant pu, pour des raisons diverses assister aux spectacles du 23 Octobre, c’est le 24, le 25 et le 26 que le correspondant du Jazzophone a assisté aux showcases et concerts de cette fort sympathique manifestation, l’une des plus attendues de la saison jazzistique automne-hiver.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#LiveReport Jazz à Juan Jour #2 : Steve Gadd & George Benson

Jazz à Juan 1ère :  C’est pour la soirée du 13 Juillet à l’affiche prestigieuse, George Benson et son orchestre, précédés du Steve Gadd Band, que l’équipe du Jazzophone foula pour la première fois cette année le sol de la mythique Pinède Gould, au cadre décidément féérique. Assister à un concert de jazz alors que le soleil se couche sur la rade d’Antibes-Juan-Les-Pins est un plaisir digne des dieux. Et quel concert !

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone