# LiveReport & Chronique: Manu Carré Electric Five « City Traffic »

width=

C’est la Cave Romagnan que le saxophoniste Manu Carré et ses hommes avaient choisie pour présenter le troisième album de leur groupe Electric Five. Entouré de ses fidèles comparses Auriélien Miguel, guitare, Florian Verdier, claviers, Nicolas Luchi, basse électrique et Félix Joveniaux, batterie, Manu Carré et son groupe emplirent l’espace réduit, vu la taille de l’orchestre, du célèbre « Bar à Jazz » niçois pour nous présenter leur troisième opus, le bien nommé « City Traffic ».

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Radio & #Podcast : La Boîte de Jazz du 17 Juin 2020 – Spéciale The Zemblas

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par Gilbert d’Alto chaque mercredi de 19h10 à 21h sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice) et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.frCette semaine, nous recevions Didier Bozzi et Frederic Martinez, les co-leaders du groupe The Zemblas, un groupe dont parlera le Jazzophone dans son prochain numéro.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Culture : Les Mots qui Swinguent : Yves Buin raconte « You go to my head »

Imaginez un morceau de musique qui serait un point de convergence de diverses existences. Quelle vision originale ! Les paroles de You Go To My Head, standard signé par John Frederick Coots et Haven Gillespie, ne sont pas d’une facture exceptionnelle, loin de là. Mais le morceau a joué un rôle dans la vie de deux artistes majeurs du XXe siècle : le trompettiste et chanteur Chet Baker et l’écrivain Jack Kerouac. Suite →

Ecrit par Yael Angel

#Jazz & #Histoire : Comment expliquer le mariage incongru des mafias et des jazzmen ? 1 La Kosher Nostra

Cette affinité remonte à la fin de la guerre de Sécession. Vers 1870, la vague d’immigration des Italiens du Sud et des Juifs d’Europe centrale atteint un Sud blanc ulcéré par la défaite devant le Nord.  Siciliens et Juifs se lancent dans les trafics illicites et créent des mafias, pendant que les musiciens noirs montent des groupes. L’accueil sévère du public blanc pour les polyphonies noires poussera les pionniers du jazz dans les bras des voyous. Suite →

Ecrit par Jacky Ananou

#Jazz à Juan 60ème : Programme !

Jazz à Juan, soixantième ! Eh oui, le vénérable festival est devenu sexagénaire, et pour souffler les soixante bougies, il nous propose un gâteau de choix ! Une programmation faramineuse, voire pharaonique, avec des stars en veux-tu en voilà, des musiciens venus du monde entier (Asie, Afrique, Liban, Israël, etc… et bien sur France et Etats-Unis) sur douze jours étalés du 9 au 22 Juillet 2020. Jetons y donc un coup d’oeil si vous le voulez bien… Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone