#Jazz & #Rock Robben Ford, chanteur guitariste prolifique !

Le blues est l’âme de la musique américaine » dit-il, et avec un tel parcours éclectique, en studio et sur scène, il est l’âme du son de la musique !

Né en Californie en 1951, issu d’une famille de musiciens, il apprend le saxophone, puis se met à jouer de la guitare. À 18 ans avec ses deux frères, en hommage à leur père, ils fondent le groupe Charles Ford Band. Ils rencontrent l’harmoniciste Charlie Musselwhite, et partent en tournée. En 1972, Robben accompagne le chanteur Jimmy Witherspoon, et après le groupe L.A Express de Tom Scott. Il joue également en compagnie de George Harrison (disque « Dark Horse »), Muddy Waters, Gregg Allman... Par ailleurs, c’est avec Joni Mitchell qu’il participe à l’album « The Hissing of Summer Lawns ». On y retrouve des musiciens comme Larry Carlton, James Taylor, ou Graham Nash & David Crosby… Il est aussi dans le superbe double album en public de Joni Mitchell : « Miles of Aisles » (1974)… Il sera un des nombreux guitaristes contactés par Steely Dan pour être sur l’album « Aja », en particulier sur le titre « Peg »


Puis le groupe Yellowjackets se forme autour de Robben, avec aux claviers Russell Ferrante, le batteur : Ricky Lawson, et déjà le bassiste Jimmy Haslip. L’album « The inside story » (1979) impose ce style mélodique, du jazz fusionnant funk et rock.

Il participe aussi aux disques de Little Feat : « Down on the Farm » et « Hoy-Hoy ! » … On retrouve Yellowjackets en 1981 au  Festival  de Montreux. Il est également de la tournée en 1986 de Miles Davis avec David Sanborn, George Duke, (cf album « Miles in Montreux »), puis rejoint Sadao Watanabe...

En 1991, Robben effectue des concerts avec Jimmy Witherspoon, ils signent le disque « Live at the Notoden Blues Festival ». Un an après, on a Robben Ford & « The Blue Line », nouvelle formation de blues et jazz, des belles mélodies qui swinguent. Des albums se suivent : « I’m a realman , Mystic Mile, Handful of Blues » … Il rejoindra les Yellowjackets en 1994 pour le disque « Run For Your Life » … En 2001, il enregistre un album hommage au Paul Butterfield Blues Band. Sans oublier, une belle fusion de Larry Carlton & Robben Ford pour ce cd « Unplugged », ou bien blues rock avec le disque « Into the Sun » (2013). Au final, on découvre son dernier groupe Jing Chi, revoilà Jimmy Haslip (basse), Vinnie Colaiuta (batterie), deux cuivres : Jeff Coffin & Mike Haynes, et Robben à la guitare et claviers. C’est un disque instrumental déroutant ce « Supremo », et pas de titres blues ! On navigue sur une musique pleine de finesse, un jazz moderne bien rythmé, et la guitare captivante de Robben. Que du bon son qui accroche !

www.robbenford.com

Ecrit par Jack Lalli

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone