#Jazz & #Littérature « Fiesta in Blue » & « Chet » par Alain Gerber

Alain Gerber, grand critique de Jazz (Jazz Magazine, entre autres), romancier, Lauréat du Prix du roman Populiste pour « Une sorte de bleu » (en anglais « A kind of blue » déjà…), animateur radio (Black & blue), nous livre dans ces livres, tous deux parus en 2007, sa vision du jazz. L’un est une compilation de textes courts provenant d’articles, d’émissions de radio ou de livrets de présentation de CDs, des portraits et souvenirs de quelques grands noms du jazz, certains illustres (Miles Davis, Django Reinhardt, Sonny Rollins…) et d’autres l’étant beaucoup moins, et l’autre une biographie semi-imaginaire, quoique très documentée, de l’ange maudit du jazzChet Baker. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Interview : Aziz Sahmaoui Poetic Trance à Taragalte

C’est au cœur des dunes du 10e Festival Taragalte à M’hamid el Ghizlane (sud du Maroc) que nous avons rencontré Aziz Sahmaoui, co-fondateur de lOrchestre National de Barbes et fer de lance d’University of Gnawa. Le musicien multi-instrumentiste et le groupe panafricain présentaient au public, son 3e album Poetic Trance. (Coup de cœur 2019 de l’Académie Charles Cros, catégorie Mémoire Vivante. Trois nominations aux Africa Music Awards 2019, dont album de l’année.) Suite →

Ecrit par Lawrence Damalric

#Interview Fred Hersch « Je reviens de loin » 

Diagnostiqué séropositif et soigné en 1986, une rechute en 2008 laisse le pianiste américain Fred Hersch entre la vie et la mort. Sorti d’un long coma artificiel suivi d’une intense et difficile rééducation de tout son corps, ses doigts retrouvent les touches du piano, des doigts fragiles  qui réussissent à enregistrer la première œuvre d’un ressuscité. Avec une dizaine de musiciens et des images virtuelles, ce sera « My Coma Dreams », un mélange de rêves, de bribes de cauchemars, d’hallucinations et de situations délirantes. Suite →

Ecrit par Jean-Pierre Lamouroux

#Interview : André Ceccarelli

On ne présente plus André Ceccarelli, certainement le musicien niçois de jazz le plus connu au monde (avec Richard Galliano, qui est cannois, d’ailleurs). Il débute avec Les Chats Sauvages en 1962, jusqu’aux collaborations avec les plus grands jazzmen du monde, Chick Corea, Dee Dee Bridgewater, René Urtreger, et bien d’autres encore ; aussi bien qu’avec de grands chanteurs comme Claude Nougaro à qui il a récemment rendu hommage avec l’album « À nous Garo » avec la participation de David Lynx au chant. Celui qui est familièrement surnommé « dédé » était venu à Nice pour un concert au Théâtre National afin de présenter son projet Asta réalisé avec Thomas Bramerie (remplacé par Diego Imbert ce soir-là), Antonio Farao et Sylvain Beuf. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone