Un livre sur le jazz : Herbie Hancock « Possibilities »

Les autobiographies de musiciens sont nombreuses et souvent intéressantes, voire passionnantes. Quelques unes sont même incontournables, que l’on soit aficionado ou non. Parmi celles ci, on peut citer « La rage de vivre » de Mezz Mezzrow, « Straight Life » d’Art Pepper « Moins qu’un chien » de Charles Minguset bien sur l’autobiographie de Miles Davis co-écrite avec Quincy Troupe.  Si elle n’atteint pas ces sommets là, l’autobiographie d’Herbie Hancock (co-écrite avec la journaliste Lisa Dickey) n’en demeure pas moins une lecture fort agréable, instructive  et souvent drôle. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Un film sur le jazz : « Born to be Blue »

Les films sur le Jazz sont rares. Il faut donc les apprécier à leur juste valeur. Il est toujours intéréssant de voir portée à l’écran la vie des musiciens que nous chérissons tant. Néanmoins tous ne sont pas des réussites exemplaires, et le sujet est souvent difficile à traiter, sans tomber dans les clichés. D’autant plus qu’il s’agit ici de la vie de Chet Baker, musicien emblématique dont le succès a dépassé le cercle restreint des amateurs de jazz purs et durs pour toucher le grand public.   Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

R.I.P Nat Hentoff, jazz critic émérite.

Mr. Hentoff avec  le  clarinettiste  Edmond Hall en   1948 au  Savoy, un  club de Boston.

Nat Hentoff qui vient de s’éteindre à New York le 7 Janvier dernier à l’âge, certes canonique, de 91 ans était un journaliste, historien, romancier et critique américain de jazz. Il fut l’une des principales plumes d’après-guerre qui contribuèrent à persuader les médias et le grand public de la validité du jazz en tant que forme d’art. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto