#Radio & #Podcast : La Boîte de Jazz du 30 janvier – Spéciale Le Jazzophone

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par votre serviteur chaque mercredi de 19h à 21h sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice) et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr vous propose une nouvelle émission ce mercredi 30 janvier consacrée entièrement au Jazzophone #17. Une émission spéciale dont l’invité est le peintre Jacky Ananou qui en a réalisé la couverture et dont le portrait figure dans les pages du magazine. Et nous aborderons tous les sujets et les rubriques du magazine avec l’illustration musicale leur correspondant. C’est à une lecture auditive du Jazzophone à laquelle nous vous convions. avec cette émission. Keep Swinging with Le JazzophoneSuite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

29/01/19 Sortie du Jazzophone #17 à la Svetà Gallery à Nice

Au Jazzophone l’an neuf !

Bonjour à tous, Le Jazzophone #17 vient de paraître, avec une nouvelle maquette et de nouvelles rubriques. Un nouveau numéro, très axé sur les rapports du jazz avec l’image (rubriques « jazz et photographie », « jazz et peinture » …) et dont la couverture été réalisée par notre ami et collaborateur Ananou Jacky, au vernissage duquel nous vous convions le 29 janvier à la Svetà Gallery, 18 rue Bonaparte à Nice, à 18h30 pour le lancement de ce numéro.

Happy Jazzy New Year !

Ecrit par Imago records & production

A Bout de Souffle

Lorsque l’on interroge les personnes sur les instruments qu’ils associent spontanément au Jazz, revient inlassablement la trompette, le saxophone, la contrebasse voire la batterie. Rarement la flûte. Et pourtant, comme nombre d’instruments à vent, elle est légitime et peut assumer sa part d’héritage. Suite →

Ecrit par Cyril Hely

#SurLaPistedUn33Tours : Cal Tjader « Several Shades Of Jade »

Né en 1925 à St Louis dans le Missouri, Cal Tjader est reconnu comme un des jazzmen les plus influents de son époque, notamment pour avoir démocratisé le latin jazz, dont il fut l’un des plus éminents prosélytes. Enregistré en 1963 sur le label Verve, Several Shades of Jade fut, avec Breeze From the East enregistré la même année, une parenthèse orientaliste qui propulsa le compositeur aux antipodes de ses influences latines. Suite →

Ecrit par Benjamin Grinda

#Jazz et #politique : Nina Simone de la révolte à la rage

Grande prêtresse du jazz vocal et figure emblématique de la campagne des droits civiques afro-américains, dans les années 60, Nina Simone écrivait des chansons comme certains prenaient les armes. Celle qui fréquentait assidument Martin Luther King Jr. n’a jamais prônée la non-violence dans la lutte pour l’Egalité des droits du peuple noir dans une Amérique ségrégationniste. Son Arme politique. Sa musique gospel, blues, soul, Jazz ; cette étiquette « Jazz » qu’elle haïssait parce qu’inventée par les Blancs pour identifier les Noirs.

Suite →

Ecrit par Lawrence Damalric

 #Portrait : Scott Parker Allen, 40 ans de carrière 

Né le 28 mai 1956 à Orange, New Jersey sur la côte Est des États-Unis, Scott Parker Allen présente très tôt des dispositions pour la musique. Enfant, dans le salon de sa maman devant l’électrophone familial, il mime déjà la direction d’orchestre sur « La Marche turque » de Mozart, et pose ses doigts sur n’importe quel instrument de musique dès qu’il en voit un.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Art – Blue Note Covers : Ça donne envie de les entendre…

Blue Note a été fondé en 1939 à New York par Alfred Lion et Francis Wolff. C’est à partir de 1955 que le duo sera rejoint, à leur demande, par un jeune graphiste américain, Reid Miles. Âgé de 28 ans, il aura pour mission de créer les pochettes des disques du label qui s’intéresse de près à un nouveau courant soufflant sur le monde du jazz, le Hard Bop. John Coltrane, Donald Byrd, Grant Green, Freddie Hubbard, Lee Morgan, Eric Dolphy, Herbie Hancock, Tony William, Jimmy Smith, Thelonious Monk, Miles Davis, The Jazz Messengers en sont les précurseurs.  Suite →

Ecrit par Jacky Ananou

#Interview – Thierry Maillard : c’était le bon moment !

Thierry Maillard est certainement le pianiste compositeur Français le plus éclectique de la planète jazz. Que ce soit en solo, en duo (Denis Chambers et John Patitucci) en composition de musique de film (Arthur et les Minimoys de Luc Besson) et ce plus d’éclectisme il le doit à sa passion pour la musique classique (quatuor à cordes en 2003) et en 2015, où il associe son trio a l’Orchestre Philharmonique de Prague. Mais il lui manquait ce que tout musicien de jazz désire : diriger un Big Band. Inviter à présenter son orchestre de 15 musiciens en début d’été lors des journées Musicora a Paris la Villette il a donné au public ces premières compositions également gravées sur le CD Pursuit of Happiness.  Suite →

Ecrit par Jean-Pierre Lamouroux
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone