#LiveReport : Cecile McLorin Salvant & Sullivan Fortner

Deux duos, quatre musiciens, deux sommets. Voilà à quoi nous avons eu la chance d’être conviés ce samedi 25 mai à l’Opéra de Nice, pour la dernière des Nice Jazz Festival sessions de la saison qui se terminaient donc par un concert de Cecile McLorin Salvant, accompagnée par Sullivan Fortner au piano, duo qui était précédé sur scène par François Arnaud (violon) accompagné de Jean-Yves Candela (piano). Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#LiveReport : Pierre Bertrand Caja Negra au Théâtre Francis Gag

Sept musiciens (dont une chanteuse-danseuse-percussionniste) c’est l’effectif de Caja Negra au grand complet que nous a présenté Pierre Bertrand pendant trois  jours (22, 23 et 24 mars derniers) au Théâtre Francis Gag dans le Vieux Nice pour la présentation en public de leur dernier album « Far East Suite », (chroniqué récemment ici) une relecture de la célèbre suite écrite en 1960 par Duke Ellington et Billy Strayhorn, à la demande du Département d’État américain qui envoya l’orchestre en tournée de propagande au Moyen-Orient. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Chronique « Rifftide » The Chris Johansen Quartet

C’est un véritable album de be-bop et hard-bop dans la grande tradition du genre que nous offre ici le saxophoniste ténor new-yorkais Chris Johansen, accompagné par le trio du pianiste Marc Devine (qui était récemment en tournée sur la Côte d’Azur et la Riviera italienne aux côtés de notre amie la chanteuse Denia Ridley), composé de Neal Miner à la contrebasse et Fukushi Tainaka à la batterie. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Tu vois, Michel, je n’ai rien oublié

Non, je n’ai rien oublié : que tu n’es que tu n’es pas que le compositeur de « Nous sommes de sœurs jumelles… » Bon. Puisque nous sommes au cinéma, restons-y un instant. Non, je n’ai rien oublié : que, bien sûr, le tournant des années 1960 et l’émergence de la Nouvelle Vague vont t’ancrer définitivement dans le monde de la musique de film. Mais sait-on que tu as composé pour Agnès Varda (Cléo de 5 à 7 en 1962), pour Jean Luc Godard (Une femme est une femme en 1961, Vivre sa vie  en 1962 et Bande à part en 1964) pour Joseph Losey (Le Messager en 1970) ?

Suite →

Ecrit par Jacques Barbarin
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone