Diana Krall : Turn Up The Quiet 

L’autre jour je me rends chez mon vendeur de son à la recherche de vibes qu’elles soient groovy ou jazzy afin de passer une fois de plus un bon moment. Un, deux, trois disques passés sur sa platine et voici qu’il  me demande « tu as entendu le nouveau Diana Krall ? »

Suite →

Ecrit par David Rompteau

#Sur La Piste D’Un33 Tours – Freddie Hubbard Straight Life

Freddie Hubbard : Straight life (CTI Records 1970)Mais pourquoi j’ai pas découvert ça avant ? C’est une sensation bien connue des amateurs de musique, une sorte d’alchimie construite à cheval entre le sentiment de l’impossible recherche de perte du temps perdu, mais aussi la jubilation qu’on éprouve quand on ouvre une boite aux trésors.

Suite →

Ecrit par David Rompteau

Edito : Mister President !

À l’heure où j’écris ces lignes, nous aurons bientôt un nouveau président. Un président qui défendrait la culture et le jazz, on peut rêver !!! Car en ces temps décidément bien sombres, la culture en général, et le jazz en particulier nous sont d’une grande aide. Comme l’écrit Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco : « Le jazz a rythmé le mouvement pour les droits civiques aux États-Unis et demeure une source d’inspiration pour des millions de personnes qui, à travers le monde, aspirent à la liberté et luttent pour le respect et la dignité humaine. » On ne saurait mieux dire.

Suite →

Ecrit par David Benaroche

Adieu Eric Alberti.

Pour paraphraser Claude Nougaro « Ces temps ci, je l’avoue, j’ai la gorge un peu âcre, le sacre du printemps sonne comme un massacre… » (Paris Mai, 1968) : La faucheuse vient encore d’emporter un grand musicien de jazz en la personne d’Eric Alberti. Cet homme bon et généreux, jovial et amoureux de la vie et ses plaisirs, la bonne chère et le bon vin, a été foudroyé le 16 avril dernier par ce crabe qui le rongeait depuis bientôt trois ans. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#LiveReport : Minino Garay trio à l’afterwork de Cannes

La petite salle boisée de la médiathèque Noailles à Cannes était déjà plus que pleine vingt bonnes minutes avant le début du concert. L’afterwork du vendredi à 18h30. Les retardataires trouvaient place entre les rayons de livres ou sur la terrasse éclairée d’un superbe et chaud soleil printanier. Un trio de choc était programmé ce soir-là. Minino Garay à la batterie et percussions, Jérôme Regard à la contrebasse et Manu Codjia à la guitare. Suite →

Ecrit par Jacques Lerognon

#LIVEREPORT : Mulatu Astatké : le Printemps des Nuits du Sud

Le vendredi 7 avril dernier, le Printemps des Nuits du Sud a offert aux spectateurs azuréens un rendez-vous précieux : la programmation de l’élégant Mulatu Astatké, père fondateur de l’éthio-jazz. Du haut de ses 74 printemps, le fringant vibraphoniste s’est présenté au public Vençois sur la belle scène de la place du grand jardin, pour un voyage musical des plus dépaysants.

Suite →

Ecrit par Benjamin Grinda