Edito : Mister President !

À l’heure où j’écris ces lignes, nous aurons bientôt un nouveau président. Un président qui défendrait la culture et le jazz, on peut rêver !!! Car en ces temps décidément bien sombres, la culture en général, et le jazz en particulier nous sont d’une grande aide. Comme l’écrit Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco : « Le jazz a rythmé le mouvement pour les droits civiques aux États-Unis et demeure une source d’inspiration pour des millions de personnes qui, à travers le monde, aspirent à la liberté et luttent pour le respect et la dignité humaine. » On ne saurait mieux dire.

Suite →

Ecrit par David Benaroche

Chronique : Jowee Omicil  »Let’s bash »

Le multi-instrumentiste américain Jowee Omicil, prodige de la clarinette, du saxophone, de la flûte et de l’harmonica, qui s’est récemment produit au festival Bab El Med à Marseille, nous présente son nouvel opus « Let’s Bash » paru sur le label Jazz Village.   Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Chronique : Pierre Bertrand « Joy » : Disque et Tournée.

Deuxième album solo (enfin, en quelque sorte, car les musiciens sont nombreux…) de Pierre Bertrand, leader du Nice Jazz Orchestra, du Paris Jazz Big Band, du groupe Caja Negra, saxophoniste, flûtiste, arrangeur, compositeur et professeur au CNNR (un jeune homme très occupé…) « Joy » est véritablement un concept-album dont tous les morceaux doivent s’écouter dans l’ordre, pour en saisir ce que Frank Zappa appelait la « continuité conceptuelle ». Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Jazz & Littérature : Ronald L. Morris « Le jazz et les gangsters »

Les amateurs de jazz ou de cinéma connaissent bien les rapports plus qu’incestueux de Sinatra ou Dean Martin entretenaient avec la pègre, Nick Tosches le raconte très bien dans sa biographie  »Dino » (Rivages) mais dans cette étude, le sociologue Ronald R. Morris fait remonter à la fin du 19e, cette association entre jazzmen et mafieux. Il utilise plutôt les mots plus évocateurs de racketters, mobsters ou bootleggers. Suite →

Ecrit par Jacques Lerognon