#QUΣSTIONNAIRΣ DΣ SOCRATΣ : Mathias Allamane

« Épris de Justesse » Il est le sideman privilégié d’Éric Legnini et de Manuel Rocheman. Originaire d’Hyères, Mathias Allamane débute l’étude de la contrebasse à l’âge de 17 ans.

Il s’installe à Paris en 2001 et obtient son prix de jazz au conservatoire national supérieur de musique en 2004. Véritable caméléon, à l’aise dans tous les styles, il enregistre avec Sanseverino, Barry Harris et Tony Allen, tourne avec Charles Aznavour, Olivia Ruiz, collabore avec Johnny Griffin, Elisabeth Kontomanou, Stefano Di Battista, Pierrick Pedron, André Ceccarelli, Julien Loureau, Bojan Z, Toots Thielemans, etc. Récemment, il endosse la casquette de producteur sur le dernier album de la chanteuse et multi-instrumentiste brésilienne Diana Horta Popoff, qui est aussi sa compagne à la ville. (À écouter : « Amor de verdade » chez Bonsaï Music).

Un ingrédient indispensable au processus créatif ?

Mathias Allamane : La curiosité.

Le meilleur conseil qu’on vous a donné ? 

Mathias Allamane : Écouter

La différence, pour vous, entre le jazz US et le jazz français ?

Mathias Allamane : Il y en a de moins en moins…

De quoi aimez-vous être ivre ?

Mathias Allamane : D’amour !

Quelle promesse vous êtes-vous faite à vous-même ?

Mathias Allamane : Essayer d’être heureux…

Un dieu, un maître ?

Mathias Allamane : Non.

De quoi doutez-vous ?

Mathias Allamane : De moi. Je suis soucieux de justesse, d’avoir l’attitude juste…

La question que vous aimez poser aux autres ?

Mathias Allamane : Je ne pose pas trop de questions… (silence). Je suis plutôt dans l’observation que dans les questions.

Ce que vous retenez de votre éducation ?

Mathias Allamane : La valeur du travail. Mes parents étaient des « pieds-noirs ». Émigrés d’Algérie, ils en ont chié…

Adolescent, votre héros ?

Mathias Allamane : Je n’ai jamais été dogmatique moi, donc… (silence). C’est difficile pour moi de répondre à cette question.

La question qui vous tourmente ?

Mathias Allamane : L’écologie. En ce moment, je bloque un peu sur le plastique. J’essaie de ne plus en acheter, mais il y en a partout, c’est un enfer.

Pour vous l’inspiration c’est…?

Mathias Allamane : Le naturel. La nature. Les musiciens les plus inspirés que j’ai rencontrés sont ceux qui ne cherchaient pas à être inspirés.

Un truc pour vous endormir ?

Mathias Allamane : Je me mets sur le côté ! (rires). En fait je ne vais pas me coucher si je sais que je ne vais pas m’endormir vite. Sinon, je profite du temps; j’essaie d’exploiter le temps qui me reste avant de m’endormir. 

La belle mort pour vous ?

Mathias Allamane : En dormant.

Avec qui aimeriez-vous dîner ?

Mathias Allamane : Avec quelqu’un que j’aime. Je laisse ça open

Ecrit par David Amar

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone