#LIVEREPORTJazz à Juan : Bireli Lagrène « I remember Jaco »

C’est dans une Pinède Gould bondée que Bireli Lagrène fit son entrée ce jeudi 19 juillet, une basse électrique à la main. Le guitariste virtuose avait choisi ce soir là de présenter le projet conçu avec Benoit Sourisse et André Charlier pour rendre hommage à l’ami disparu, le légendaire bassiste Jaco Pastorius, « l’homme qui a révolutionné la basse comme Hendrix avait révolutionné la guitare » selon un critique américain.

Entouré d’un big band au grand complet avec trompettes, trombones et une section de saxophones dans laquelle brillait particulièrement Stéphane Guillaume, Bireli Lagrène, aussi à l’aise à la basse qu’il l’est habituellement à la guitare  revisita le répertoire de Jaco Pastorius, en attaquant avec « Chicken » composition de Pee Wee Ellis affectionnée par ce dernier.

Puis les morceaux s’enchainèrent à la vitesse de l’éclair, l’ orchestre étant une véritable machine de guerre comme me le faisait remarquer Frédéric Viale présent à mes côtés. « Teen Town » « Palladium », la période Weather Report fut largement évoquée, avant un rappel ébouriffant. Un concert mémorable.

www.jazzajuan.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone