#LIVEREPORTJazz à Juan : Bireli Lagrène « I remember Jaco »

C’est dans une Pinède Gould bondée que Bireli Lagrène fit son entrée ce jeudi 19 juillet, une basse électrique à la main. Le guitariste virtuose avait choisi ce soir là de présenter le projet conçu avec Benoit Sourisse et André Charlier pour rendre hommage à l’ami disparu, le légendaire bassiste Jaco Pastorius, « l’homme qui a révolutionné la basse comme Hendrix avait révolutionné la guitare » selon un critique américain.

Entouré d’un big band au grand complet avec trompettes, trombones et une section de saxophones dans laquelle brillait particulièrement Stéphane Guillaume, Bireli Lagrène, aussi à l’aise à la basse qu’il l’est habituellement à la guitare  revisita le répertoire de Jaco Pastorius, en attaquant avec « Chicken » composition de Pee Wee Ellis affectionnée par ce dernier.

Puis les morceaux s’enchainèrent à la vitesse de l’éclair, l’ orchestre étant une véritable machine de guerre comme me le faisait remarquer Frédéric Viale présent à mes côtés. « Teen Town » « Palladium », la période Weather Report fut largement évoquée, avant un rappel ébouriffant. Un concert mémorable.

www.jazzajuan.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone