#Chronique #Jazz & #Rock : Hey Joe Bonamassa !

« J’écoutais des disques et je les décortiquais à ma manière» Né en 1977 à Utica, près de New York. Le petit Joe Bonamassa a une guitare à 4 ans ! C’est en écoutant la radio et des disques à la maison qu’il emmagasine cette culture large. En plus ses parents avaient une boutique de guitares, et son père les collectionnait. (Passion que le fiston aura aussi au fil des années avec plus de 160 guitares !).

À 12 ans, Joe Bonamassa joue en première partie de BB King qui est ébloui par ce jeune musicien. À 14 ans, il est invité au festival « Fender Guitar Event ». En résulte le groupe Bloodline, autour de  Joe Bonamassa : Berry Oakley Jr. (fils du 1er bassiste des Allman Brothers Band), Erin Davis (fils de Miles Davis), et de Waylon Robbie KRIEGER (fils de Robby KRIEGER, guitariste des Doors), un seul album hélas en découlera (1994)…

« A New Day Yesterday » est son 1er album en solo (2000). Puis, une quinzaine d’albums studio, et moult enregistrements en public suivront. En particulier, une exceptionnelle série de DVD « Tour de Force » à Londres. Belle œuvre également, en 2015, avec ce concert « Radio City Music Hall »  en « big band », musique acoustique et électrique, du blues rock, de la soul, et du folk (dont de la musique celtique)…


Par ailleurs, si vous aimez du gros son : voyez du côté de Black Country Communion, qui est un super groupe, et excusez du peu : le bassiste est Glenn Hughes (Deep Purple, Trapeze), Jason Bonham à la batterie (fils de John de Led Zeppelin, Foreigner), Derek Sherinian : claviers (Dream Theater, Alice Cooper...).

Sinon pour plus de musique blues et soul, sa collaboration avec la chanteuse Beth Hart fait merveille (albums : « Seesaw », « Don’t explain »). Et si tu aimes aussi le jazz rock funk, style « Return to Forever, Jazz Crusaders« , alors la formation instrumentale Rock Candy Funk Party te séduira (cf. l’album de 2014 : « live at The Iridium takes NY »).

Récemment,  Joe Bonamassa interprète ce que l’on a dénommé « le blues boom » (courant musical des années 60’s, via l’Angleterre) dont faisaient partie des groupes comme les Yardbirds. Il rend hommage d’ailleurs à Éric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page, les trois fameux guitaristes de ce combo, sur son nouvel album « British Blues Explosion Live ». Encore un chanteur guitariste éclectique Mister JOE BONAMASSA !

Home

Ecrit par Jack Lalli

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone