Chronique : Pierre Bertrand « Joy » : Disque et Tournée.

Deuxième album solo (enfin, en quelque sorte, car les musiciens sont nombreux…) de Pierre Bertrand, leader du Nice Jazz Orchestra, du Paris Jazz Big Band, du groupe Caja Negra, saxophoniste, flûtiste, arrangeur, compositeur et professeur au CNNR (un jeune homme très occupé…) « Joy » est véritablement un concept-album dont tous les morceaux doivent s’écouter dans l’ordre, pour en saisir ce que Frank Zappa appelait la « continuité conceptuelle ».

Basée sur les cinq sens (odorat, vue, toucher, goût, et bien sur ouïe) la musique de ce disque offre des moments de grande quiétude ainsi que de véritables tempêtes sonores. Ce « film pour vos oreilles »  comme disait encore Zappa (décidément, les arrangeurs conceptuels se reconnaissent) est un croisement entre jazz et Flamenco, avec des musiciens d’exception dont Pierre s’était déjà entouré pour son premier effort solo « Caja Negra ». On retrouve ici le complice de toujours Minino Garay aux percussions, Louis Winsberg et Sylvain Luc aux guitares (!), Jérôme Regard à la contrebasse, Alfio Origlio au piano, les formidables chanteuses Paloma Pradal et Sabrina Romero, et beaucoup d’autres. Une musique ambitieuse et chaleureuse à la fois, toujours captivante, avec un « all star line up » pour un « all star album ».

Pierre Bertrand et Caja Negra seront au Théâtre Francis Gag  les 18 et 19 mars prochains. Plus d’infos sur www.theatre-francis-gag.org/agenda/joy

www.pierrebertrand.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.