Live Report : Gogo Penguin + Merakhaazan

Gogo Penguin
De nouveaux univers 

Les magiciens ne sont pas seuls à être dotés d’un talent d’hypnose. Chers habitués des salles de concert, méfiez-vous du talent de certains musiciens en quête d’explorations renouvelées, capables de vous entraînez dans des contrées musicales ensorcelantes.

La salle du Forum Nice Nord affichait complet samedi soir accueillant un public venu partager un moment de musique sortant des sentiers battus. Écouter Merakhaazan en ouverture de soirée, c’est s’assurer une plongée dans des univers fascinants et merveilleux. Le musicien et son instrument ne font qu’un en une véritable fusion qui permet à l’artiste de créer une infinie variété de sons comme autant de voyages dont on aimerait qu’ils ne prennent pas fin. Mais il lui fallait céder la place à un trio qu’il admire, ce dont on ne s’étonne pas tant la soirée était conçue avec une belle cohérence.

Venu de Manchester, Gogo Penguin est formé de trois musiciens qui apportent au jazz toute la vivacité, le dynamisme et l’innovation liées à leur jeunesse. Même fusion passionnelle entre Nick Blacka et sa contrebasse qui a plusieurs reprises provoqua les applaudissements du public. Les mélodies interprétées au piano par Chris Illingworth sont purement hypnotiques tandis que Rob Turner assure à la batterie une rythmique sans failles mais agrémentée de sons qui contribuent à la « marque de fabrique » Gogo Penguin. Il y a fort à parier que nous les reverrons très vite.

www.merakhaazan.com

www.gogopenguin.com

Ecrit par Valérie Juan

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone