Live Report : Shai Maestro & Noé

Magnifique soirée pour les amateurs de piano que celle qui nous fut présentée le 24 Février dernier au Forum Nice Nord, dans le cadre des Nice Jazz Festival sessions,  avec le bien nommé Shai Maestro et son trio que précédait  en solo le jeune Noé Zagroun, lauréat du prix du public du tremplin du Nice Jazz Festival 2017.

Noé tout d’abord . Visiblement à la fois ravi et impressionné , le jeune pianiste ( 20 ans ! ) prit néanmoins le risque de ne jouer que ses compostions , à l’exception d’un seul morceau du à la plume du saxophoniste israélien Eli Degibri.. Très mélodieuses,  les compositions de Noé sont servies par une technique impressionnante peaufinée sur les bans de la célèbre Berklee College of Music  à Boston où il réside actuellement. Si le nom de Keith Jarrett vient évidemment à l’esprit , c’est surtout par le rapport de Noé à la musique classique qui est très présente dans sa démarche , à l’instar de celle de son illustre prédécesseur. Une découverte.

Après la prestation de Noé,  il fut alors temps d’accueillir le trio  de Shai Maestro ,avec Arthur Hnatek, batterie et Neil Dorkin, contrebasse . Dés le début, Shai, lui aussi  résidant actuellement aux USA, à Brooklyn, exactement,  a tenu à nous prévenir qu’il n’ y avait pas de « set list » ( liste de morceaux ) et que le concert serait largement improvisé , simplement  basé sur quelques compositions antérieures. Puis il enchaina  directement avec un (très) long morceau  dans lequel nous avons pu immédiatement admirer la frappe puissante du batteur et la vélocité du contrebassiste, sans parler de l’incroyable virtuosité de Shai.  

Dans le morceau suivant  » From one soul to another  » (  »D’une âme à l’autre »  en français ) il fait chanter le public sur une mélopée répétitive inspirée des musiques hongroises, puis sur ce canevas vocal, se lance dans une improvisation  échevelée à vitesse étourdissante. Moment de pure magie. Autre moment de magie , l ‘avant -dernier morceau , basé sur une mélodie très « pop » aux effluves  » Beatlesiennes « . Le public , venu  très nombreux au Forum (certains assis à même le sol !) fit une véritable « standing ovation  » à Shai Maestro, qui décidément mérite absolument son patronyme.

www.shaimaestro.com

www.nicemusiclive.fr

www.facebook.com/Noe.Zag

 

 

 

 

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone