#LiveReport : Olivier Hutman Trio

C’est au Kosma, ce bar de musique live situé à deux pas des Galeries Lafayette à Nice, que l’équipe du Jazzophone s’est rendue pour écouter le trio de ce grand pianiste qu’est Olivier Hutman.

Olivier Hutman, qui effectue en ce moment une brève tournée dans le Sud-Est (Nice, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Aix-en-Provence) a donc fait halte à Nice pour se produite dans le cadre chaleureux et cosy du Kosma  Bar. Accompagné d’une rythmique impeccable, (Marc Peillon, contrebasse, Jean-Pierre Arnaud, batterie), il déroule ses arpèges avec une aisance déconcertante et un swing de tous les instants. Il alterne des compositions personnelles (« G.String », jeu de mot anglophone sur corde de Sol et porte-Jarretelle) et standards (« It ain’t necessarily so », « Up jumped spring ») avec également des œuvres de  pianistes qu’il affectionne : « Shoulders »de Cedar Walton « Monk ‘s Dream » de Thelonious du même nom, le tout avec feeling, légèreté et virtuosité. Pas étonnant de la part de quelqu’un qui a joué avec les plus grands, de Didier Lockwood à Art Farmer, de Clifford Jordan à Dee Dee Bridgewater. Élégant, la soixante sportive, ce gentleman du piano nous a donné une leçon de beauté et de fraîcheur, ainsi qu’une belle démonstration de complicité musicale avec son trio (étonnant Marc Peillon !). Un moment de grâce.

www.olivierhutman.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone