#Portrait : The Cherry Thing

Neneh Cherry est une artiste, chanteuse et auteur-compositrice, qui ne se prête pas aux catégories. Les radios américaines ont toujours trouvé sa musique trop noire pour les charts pop et pas assez pour les charts RnB.

Elle est suédoise, née à Stockholm en 1964. Son enfance a baigné dans la créativité puisque sa mère était peintre et artiste textile et son beau-père n’était autre que Don Cherry, l’extraordinaire trompettiste du quartette d’Ornette Coleman. La famille a déménagé à New York au début des années 70, où elle a habité un loft qui leur permettait d’héberger des concerts auto-produits comme c’était alors la tendance : l’activité musicale de la 52nd Street club scene se déplaçait vers cette nouvelle loft scène.

À 14 ans, Neneh quitte l’école pour partir à Londres. Là-bas, elle joue avec plusieurs groupes – qu’elle retrouvera plus tard pour son premier album « Raw like Sushi » – et travaille aussi pour la radio pirate de reggae Dread Broadcasting Corporation. À 15 ans, elle est sur la route avec son beau-père, Don Cherry. Elle y côtoie les Slits, avec qui elle va aussi collaborer plus tard, ainsi qu’avec des membres de Massive Attack. C’est ce mélange de reggae, punk rock, hip-hop, trip hop and jazz qui constitue l’influence de sa musique. C’est à 25 ans, en 1989, qu’elle sort son premier album. « Raw Like Sushi » a été acclamé par la critique et a été un succès commercial : Brit award en 1990, nominée pour un Grammy Award, et quatre morceaux de cet album ont été des tubes internationaux (« Buffalo Stance », « Manchild », « Kisses on the Wind » and « Inna City Mama »).

En 30 ans de carrière, Neneh Cherry a sorti cinq albums solos. Cela laisse du temps pour d’autres projets avec d’autres artistes. Son single « I’ve Got You Under My Skin » fait partie de l’album « Red Hot + Blue », projet caritatif contre le SIDA. Son single « 7 Seconds » avec Youssou N’Dour est resté 16 semaines au hit-parade (français). 

Elle a aussi travaillé avec Peter Gabriel. Elle a fait partie du groupe CirKus, avec son mari Cameron McVey et leur fille Tyson. En 2012, Neneh Cherry était la chanteuse de l’album « The cherry thing » du trio de jazz suédois The thing, qui se consacre à jouer dans l’esprit de Don Cherry.

Les quatrième et cinquième albums sont sans doute ses plus beaux enregistrements. En 2014, 18 ans après le précédent, elle a enregistré son quatrième album personnel : « Blank Project », avec le groupe allemand RocketNumberNine.  Cet album est d’une grande maturité. Elle y chante la gravité de notre existence, l’amour, mais aussi la perte, l’inquiétude, la peine, et le futur incertain de ses filles.

« Broken Politics » est son dernier album, sorti en 2018. L’ambiance est sombre, comme celle du monde d’aujourd’hui. La voix est nue et directe, comme les paroles, qui nous parlent de la violence, des armes, du racisme, et de bien d’autres choses, de l’état de notre politique. Le titre « Kong », de son album « Man », est repris dans cet enregistrement.Son groupe actuel comprend, entre autres, une harpe et un vibraphone en plus en plus des claviers, de la batterie et des percussions, et de toutes sortes de gadgets électroniques.

www.nenehcherry.co.uk

Ecrit par Sharron Mcleod

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone