R.I.P. Al Jarreau

C’est avec une grande tristesse que l’équipe du Jazzophone a appris la nouvelle du décès d‘Al Jarreau ce dimanche 12 février 2017.

Ce chanteur, ou plutôt vocaliste, extraordinaire, que l’on découvrit en 1975 avec son 1er album « We Got By » était l’un des rares artistes au monde a avoir été  nominé aux Grammy Awards dans les trois catégories jazz, pop, et R’N’B, Il était connu pour être un maître du scat et de l’improvisation vocale. Il avait une grande présence scénique, et avait travaillé avec des artistes de la trempe de Chick Corea, David Sanborn, George Benson et Miles Davis.

Al Jarreau était l’un des rares chanteurs de jazz a avoir acquis une grande popularité en dehors du cercle des amateurs de jazz. IL était un « passeur » et avait amené vers le jazz une audience à qui il n’était pas familier. Nous l’avions vu en Juillet 2015 à Jazz à Juan, précédant Melody Gardot. Malgré son âge (75 ans) et se remettant d’un AVC,  il avait accompli une grande performance. Il sera très regretté.

PS : Belle réactivité du groupe France Télévisions : France Ô rend hommage au chanteur Al Jarreau en modifiant sa grille mardi 14 février, à partir de 22h25, avec le documentaire « Al Jarreau l’enchanteur », suivi de son concert enregistré à l’Olympia, le 22 juin 2015.

Ecrit par Gilbert D'Alto

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone