#Chronique : John Coltrane « Both Directions At Once : The Lost Album »

Imaginez que l’on retrouve un poème inédit de Baudelaire, période « Les fleurs du mal »  ou un Picasso perdu de la « Période Bleue« . Eh bien, c’est que ressentent les aficionados, et ils nombreux, de John Coltrane, l’un des musiciens les plus importants du XXème siècle toutes catégories confondues.


L’album « Both Directions at Once » date de 1963, l’une des périodes les plus créatives de John Coltrane. Cet album qui précède d’un an le chef d’œuvre « A love Suprême », est constitué de sept morceaux joués par John Coltrane et son quartet habituel : Jimmy Garrison à la basse, Elvin Jones à la batterie et McCoy Tyner au piano, et contient deux compositions originales, jamais entendues : Untitled Original 11383 et Untitled Original 11386 et plus de 5 autres morceaux. Indispensable !


Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone