Chronique : Jowee Omicil  »Let’s bash »

Le multi-instrumentiste américain Jowee Omicil, prodige de la clarinette, du saxophone, de la flûte et de l’harmonica, qui s’est récemment produit au festival Bab El Med à Marseille, nous présente son nouvel opus « Let’s Bash » paru sur le label Jazz Village.  

Ce musicien étonnant qui s’était produit au festival de Nice, version « off », oeuvre dans ce qu’on appelle le post-bop, avec une prédilection pour les longs morceaux donnant prétexte à de nombreuses improvisations. Parmi ceux-ci deux magnifiques morceaux en hommage à ses aînés Roy Hargrove et Miles Davis (deux trompettistes, tiens, tiens …), « Ballad for Roy Hargrove » et « One note for Miles », et de l’humour aussi avec une surprenante version de « Sur le Pont D’Avignon ». (Omicil vit désormais dans notre pays). En tout, plus d’une heure de musique passionnante et novatrice. Get it !

www.joweeomicil.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.