Festival Joseph Kosma du 18 au 27 janvier 2018 à Nice

Première manifestation autour de l’héritage du génial compositeur hongrois et son apport à la chanson française (entre autres, car les jazzmen sont friands de ses compositions, en particulier les célébrissimes « Feuilles Mortes » devenues « Autumn Leaves » en franchissant l’Atlantique est qui sont toujours à l’heure l’actuelle l’un des standards de jazz les plus joués au monde), et organisée par l’Association « Les Alizés », menée par la toujours dynamique Françoise Miran, le Festival « Joseph Kosma » aura lieu à Nice les 25 26 et 27 janvier 2018.

Véritable festival multi culturel, il comprendra pendant ces trois jours un grand nombre d’événements qui se dérouleront à l’Auditorium du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice, et dans d’autres lieux de la ville de Nice. Ce festival, qui s’articule autour de la chanson française, permettra à de jeunes talents oeuvrant dans cet idiome de confronter leur talent à un jury de professionnels, et un prix sera décerné à la fin de la manifestation.

La manifestation comprend également des projections, des débats (sur la place de la chanson francophone dans le cinéma, ou bien encore sur le problème des droits d’auteurs, l’importance de la chanson dans la vie quotidienne, etc.), une projection d’un film relatant la vie de Joseph Kosma, des rencontres autour des métiers de la chanson.

Il y aura également des ateliers se déroulant a à la salle de musique du Centre Sportif du Mercantour, animés par Marie-Pierre Foessel (chanteuse de jazz) pour le chant et Orlando Maraca Valle en ce qui concerne la flûte. Venons en aux concerts, qui se dérouleront en deux parties : Première partie dévolue aux jeunes talents et deuxième partie avec des musiciens reconnus autour du thème « Chanson française et world music », (mais le jazz y sera aussi présent) avec des artistes comme Janyssett McPherson, pianiste et chanteuse d’origine cubaine, le groupe Maraca, et enfin Nilda Fernandez qui sera accompagné par l’Orchestre du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice.

Des afters, avec rencontre des artistes, auront également lieu au bien nommé piano bar Le Kosma, rue Sacha Guitry à Nice, à deux pas de la Place Masséna, qui d’ailleurs programme des apéros jazz trois fois par semaine tout au long de l’année.

Dans la semaine précédant le festival un « Off » autour de la Chanson aura lieu dans divers lieux niçois tels que Le Diane’s, la Cave Romagnan, etc.

Une initiative louable, créative et généreuse.

www.cestunechanson.org

www.crr-nice.org

caveromagnan.free.fr

www.kosmapiano-bar.fr

www.mariefoessel.com

www.maracavalle.com

jany4jazz.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

2 Commentaires

  1. DEVARIEUX Nathalie 9 janvier 2018 6 h 40 min / Reply

    Aucun lieu, aucun prix, aucun horaire ! Ils ont fumé quoi avant de rédiger l’article ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone