Happy birthday, Shirley !

shirley-young

Shirley Bunnie Foy, née à New York le 13 octobre 1936, et qui fête donc ses 80 ans aujourd’hui, est une chanteuse et percussionniste de jazz américaine, connue également sous le nom de Bunny Foy.

Élevée dans une famille de musiciens, elle chante dès son plus jeune âge (blues, gospel, chants caraïbéens et africains), puis fréquente par la suite l’École de New York[, où elle étudie le piano et la théorie musicale. Durant cette période, elle a l’opportunité de rencontrer, et d’étudier avec John Coltrane et Junior Cook.

En 1954 elle fait partie des Dell-Tones, un groupe vocal et instrumental de rhythm and blues duquel ont fait partie Della Griffin, Sonny Til, Paul Griffin, Diz Russell, Jerry Holeman, Aaron « Tex » Cornelius, Billy Adams, Renee Stewart, Algie Willie et une section de trombones formée de Slide Hampton, Melba Liston, Dave Baker et Chuck Connors. Le groupe des Dell-Tones se produit dans divers clubs de New York et sort en 1957 Voices of Love et I’m so Lonely.

Elle s’établit en Italie, après avoir quitté les États-Unis à la fin des années 1970.

Au cours de sa longue carrière, évoluant principalement entre les États-Unis, la France et l’Italie, Shirley Bunnie Foy se produit avec notamment Archie Shepp, Art Blakey, Johnny Griffin, Tony Scott, Freddie Hubbard, Charlie Shavers, Jo Jones, Randy Weston, et également avec les musiciens italiens Franco Cerri, Pino Presti, Bruno De Filippi, Tullio De Piscopo, Enrico Intra, Renato Sellani, Gilberto Cuppini, Mario Rusca, Giampiero Boneschi, Sante Palumbo, Stefano Bagnoli, Lino Patruno, Paolo Tomelleri, le jamaïquain Sonny Taylor, etc.2,3,4,5.

Elle épouse le pianiste Pierre Franzino, qu’elle a connu à Paris en 1959 et avec qui elle collaborera à maintes occasions.

Résidant désormais à Nice depuis la fin des années 1990, elle se produit depuis le début des années 2000 en clubs et festivals, en général sur la Côte d’Azur et en Italie, avec notamment Sébastien Chaumont, ( avec qui, elle se produit au Nice Jazz Festival 2012),  Fred D’Oelsnitz, Ronnie Rae, Olivier Slama, François Chassagnite, Bibi Rovère, Laurent Sarrien, Dimitri Shapko, Fabrice Bistoni, Pascal Masson, Yoann Serra, et Dodo Goya.

En 2012 les concerts de Shirley B. Foy sont devenus moins fréquents, et elle consacre principalement son temps à l’enseignement et à la compositon.

En 2013 est publié par le label MAP Golden Jazz, l’album hommage Shirley Bunnie Foy (60th Anniversary), avec la participation des grands musiciens qui l’ont accompagnée pendant sa longue carrière: The Dell-Tones, Tony Scott, Archie Shepp, Lou Bennett, Jean-Sébastien Simonoviez et bien d’autres. L’album est produit par Pino Presti & Mad Of Jazz et  notre collaborateur Claudio Citarella.

Ecrit par Gilbert D'Alto

3 Commentaires

  1. Poulpy 13 octobre 2016 14 h 00 min / Reply

    Je cite :  » Elle s’établit en Italie, après avoir quitté les États-Unis à la fin des années 19701.  » …… je ne me vois pas vieillir ???? 19701 déjà ???

    Tu as oublié de citer sa participation comme vedette de la soirée au festival de jazz international d’Alassio, avec Olivier Giraudo, Laurent Sarien au vibraphone, Fabrice Bistoni et Yoan Serra en 2009 si je ne me trompe pas …

    • Gilbert D'Alto 13 octobre 2016 14 h 37 min / Reply

      JE VAIS PAS METTRE TOUS SES CONCERTS, ON A PAS FINI 8

  2. Poulpy 21 octobre 2016 16 h 30 min / Reply

    Ben sans vouloir faire de polémique, si j’en parle c’est parce qu’ il me semble que c’était un concert important dans un festival important, où ne jouaient que des grands musiciens célèbres, par exemple le quintet de Tom Harrell …

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone