Jason Moran « All rise (a joyful elegy for Fats Waller) »

Jason Moran

« All rise (a joyful elegy for Fats Waller) » – Blue Note – 2014

Fats Weller est l’une des icônes du jazz du début du siècle dernier. Un musicien marquant qui a laissé des traces dans les oreilles d’autres pianistes : la preuve avec cet hommage qui lui est rendu par Jason Moran.

Ce dernier est accompagné par ses vieux     compères Nasheet Waits et Tarus Mateen, ou encore par les voix de Meshell Ndegeocello et Leron Thomas, pour un mélange de reprises de standards du grand Fats comme « Ain’t misbehavin », « Jitterbug Waltz » ou encore « Honeysuckle rose », arrangés parJason Moran, ainsi que pour d’autres compositions moins connues. Un opus idéal pour donner une touche de modernité au répertoire de ce génie trop souvent vu comme un amuseur de foule au détriment de ses qualités de pianiste immense et qu’il était temps de remettre dans la lumière.

 width=Jason Moran

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jason Moran en 2006

Informations générales
Naissance21 janvier 1975 (39 ans)
Houston, Texas
Activité principalePianiste
Genre musicalJazz
InstrumentsPiano
Site officielwww.jasonmoran.com

Jason Moran est un pianiste de jazz américain né le 21 janvier 1975 à Houston (Texas). Il a joué avec Steve Coleman, Greg Osby, Charles Lloyd, Lee Konitz ou encore Cassandra Wilson

fr.wikipedia.org/wiki/Jason_Moran

www.jasonmoran.com

Ecrit par Trane

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone