Jazz à Domergue

508e9cebd66bbPassés les grands festivals de jazz de juillet sur la Côte d’Azur, la Note Bleue aurait tendance à s’endormir au mois d’août, sauf à Cannes où le rendez vous jazzique à Domergue est fidèle depuis plusieurs années.

Il est impensable, si on aime le jazz, de ne pas grimper ‘à la fraîche’ sur les hauteurs de Cannes où la villa Domergue domine la baie, un décor naturel imprenable et une sensation physique de bien être dès l’instant où les premières notes de jazz résonnent. Ce festival a toujours été un rendez vous de musiciens “découvertes” qui depuis sont devenus des pointures comme Tigran Hamasyan, Elisabeth Kontomanou, Cécile Mc Lorin Salvant, Julien Brunetaud ou Kellylee Evans

hamasyan_9651bref, le directeur artistique Frédéric Ballester aime sortir des sentiers battus et, cette année encore, il reçoit des artistes pas toujours très connus du grand public mais dont le devenir musical est certain comme la chanteuse américaine Champian Fulton qui, pour l’instant, fait le bonheur des célèbres clubs de New York ou encore une autre chanteuse Tricia Evy, une guadeloupéenne très branchée résonances créoles, biguine, bossa nova, elle se produira en quartet. Le festival se poursuivra avec deux musiciens qui ont commencé très jeunes leur carrière, pour le premier Richard Manetti, c’est presque normal quand on est le fils de Romane, le célèbre guitariste et compositeur de jazz manouche, père et fils ont enregistré ensemble en 2007. Récompensé par un Talent SACEM en 2010, il enregistre un superbe Groove Story, on peut dire que c’est un digne successeur de Django. Le quatrième invité de cette manifestation, Thomas Enhco est aussi l’un de ceux qui tombent dans la marmite musicale quand on a un grand-père comme le chef d’orchestre Claude Casadesus. A 14 ans déjà, il monte un trio et il est tellement inventif que Didier Lockwood le fera jouer à ses côtés, notamment en 1998 sur la scène de Jazz à Juan. Aussi doué au piano qu’au violon, il a accompagné Jane Birkin lors d’une grande tournée à travers le monde avant de recevoir en 2013 le prix Révélations Jazz aux Victoires de la Musique. Souhaitons pour ces nouveaux talents de la planète jazz un parcours aussi brillant que ceux qui se sont produits à Cannes comme Cab Calloway, Fats Domino ; Michel Legrand, Ray Charles, Nina Simone et bien d’autres qui ont participé à différents festivals dont le plus dingue et le plus risqué s’est déroulé sur les Iles de Lérins... Souvenirs… souvenirs, la Note Bleue a encore de beaux jours devant elle.

Comme tous les ans, pendant l’entracte, on peut visiter une partie de la villa où vécut le peintre Jean Gabriel Domergue qui recevait souvent des célébrités de l’époque comme Joséphine Baker ou Louis Armstrong.

JAZZ À DOMERGUE Du 2 Au 5 AOÛT 2015 #04 92 98 62 77

Ecrit par Jean-Pierre Lamouroux

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone