Jazz italien : Dado Moroni

Le jazz italien : Dado Moroni
dado

Dans ce numéro du Jazzophone nous allons découvrir un superbe pianiste, Dado Moroni, un vétéran dans l’histoire du jazz italien mais jeune dans ses artères.

Né à Gênes en 1962, il a commence à jouer du piano à 4 ans, débute sur scène à 11 et sort son premier disque à 17 ans, accompagné de grands musiciens comme Franco Cerri, Tullio De Piscopo et Julius Farmer. C’est grâce à son père et à sa famille qu’il commence à écouter Duke Ellington, Ella Fitzgerald, Art Tatum et le jazz en général.

Au début de les années 80 il joue dans beaucoup de clubs et de festivals en Italie et en Suisse. A cette époque Dado Moroni étudie à l’université pour devenir avocat, sa vie étant divisée entre musique et études de droit, mais un jour en 1984 pendant un festival jazz à Asti, Dizzy Gillespie, après l’avoir écouté jouer, commence à crier : « What? You study law at the university? You are crazy man! Stop the university and play jazz ! » Dado après cette épisode arrête les études pour continuer à jouer, et en 1987 découvre les Etat-Unis. Hank Jones impressionné par son talent et sa musicalité l’appelle pour faire partie du jury de l’International Thelonious Monk Festival à Washington, et en 1988 il part en tournée avec le batteur Alvin Queen, et ensuite en tournée avec le légendaire trompettiste Clark Terry.

Dans les années 90 Dado s’installe à New York à la recherche de nouvelles expériences pour jouer et se confronter avec tout le monde du jazz. Il devient très connu dans les jazz clubs historiques de la ville comme l. Au cours de sa carrière il a enregistré plus de 30 disques sous son nom et a collaboré avec les plus grands noms du jazz comme Jimmy Cobb, Dizzy Gillespie, Ray Brown, Tom Harrell, Bob Mintzer, Harry Edison, Ron Carter, Freddie Hubbard, Paolo Fresu etc. etc.… et notre collaboratrice Denia Ridley ! don moye, shirleyIl est facile de le rencontrer dans les plus grands festivals de jazz et parfois dans de petits jazz clubs pour le plaisir de jouer avec des amis, Il est ainsi tous les ans invité comme guest star au mois de juin à au Percfest de Laigueglia… A ne pas rater.

www.dadomoroni.net

Ecrit par Claudio Citarella

Un commentaire

  1. Pingback: #JAZZITALIEN #DadoMoroni par @claudiocit | Imago records & production

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone