Live Report : Marc Cary & Avishai Cohen

03C’est au Forum Nice Nord que se rendit l’équipe du Jazzophone pour assister à la soirée spéciale double plateau Avishai Cohen Quartet & Marc Cary Rhodes Ahead. Une soirée qui présentait deux univers aussi passionnants qu’opposés.

#44Tout d’abord Marc Cary, qui présentait son projet Rhodes Ahead qui , comme son nom l’indique, s’articulait autour du fameux piano électrique Fender Rhodes, qui fit la gloire du jazz-rock dans les années 70, ce jazz -rock qui revient furieusement à la mode (cf notre article « Je chante le jazz électrique »), même s’il se colore de plus en plus de nuances hip-hop. Marc Cary est un prodigieux instrumentiste, alliant les influences mêlées de McCoy Tyner et de Herbie Hancock, dans un jeu tout en finesse et virtuosité. Soutenu par une rythmique impeccable, à la fois soutien et relance, il mélange les genres, passant d’une mélodie folk à un cosmic funk aux réminiscences de Lonnie Liston Smith, avec un groove sans faille qui emporta l’adhésion du public.

Toute autre était la musique d’Avishai Cohen (trompette, à ne pas confondre avec son homonyme contrebassiste) qui interprétait les titres de son nouvel album « Into the silence » son premier pour le label ECM. Une atmosphère quasi-religieuse pour ce concert intimiste qui parfois se rapprochait plus de la musique classique ou contemporaine que du jazz proprement dit, même si le son d’Avishai Cohen rappelle souvent le Miles Davis de la période Sketches of Spain. Mais un « April in Paris »  en rappel permit à tout le monde de retrouver le chemin du swing.

Deux grands musiciens, deux approches, deux concerts passionnants.

www.avishaicohenmusic.com

www.marccary.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Un commentaire

  1. Pingback: #LIVEREPORT @avishai_cohen @MarcCaryMusi | Imago records & production

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone