Live Report : Omer Avital & Tigana Santana

Pour lInternational Jazz Day, le Forum Nice Nord avait mis les petits plats dans les grands, et proposait un double plateau musical, le vernissage de l’expo photo jazz de notre collaborateur Jean-Louis Neveu, et le set de DJ Patch.

Soyons francs : nous fûmes un peu déçus par la prestation de Tigana Santana, annoncé comme la nouvelle découverte de la world-music, venu du Brésil, et présenté comme l’héritier spirituel de Caetano Veloso, dont effectivement il se rapproche par le timbre de voix. Mais sa musique, plus proche d’ailleurs de l’Afrique que du Brésil, avec ses mélopées psalmodiées sur deux accords, eut le don de plonger une partie de l’assistance, dont votre serviteur, dans un état quasi léthargique…

Tout autre fut la deuxième partie. Dés le premier morceau, Omer Avital et ses sbires (Yonathan Avishai, piano, Asaf Yuria et Alexander Levin aux saxophones, Ofri Nehemya à la batterie), attaquèrent par un morceau tous cuivres dehors, batterie en avant, et la contrebasse virevoltant entre les mains d’Omer. Il s’agissait de « Muhammad’s market » qui ouvre leur dernier opus « Abutbul Music », enregistré avec la même formation.  Et par la suite, ce ne fut que du bonheur pendant une heure et demie, entre canevas hard-bop (les soufflants),  jazz modal, grooves funk et mélodies orientales, le tout avec un drive de folie, et une communicative joie de jouer, pour ce concert qui clôturait en beauté leur tournée.

omer avital

Photos :  ©Z@ius / Next Movement

www.omeravital.com

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone